Menu
S'identifier

Cosmétiques

Parfums Christian Dior en opération sur son nouvel entrepôt orléanais

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 15.09.2020 | Dernière Mise à jour : 15.09.2020

Le nouvel entrepôt des Parfums Christian Dior s’inscrit dans la charte architecturale signée du cabinet A26 choisie par Arefim et JBD Expertise pour ce Cosmetic Park.

Crédit photo DR

Mi-août, les Parfums Christian Dior sont entrés dans les murs de leur nouvel entrepôt, réalisé au sein du Cosmetic Park développé près d’Orléans par la foncière Arefim, en collaboration avec JBD Expertise. La construction de ce bâtiment de 20 000 m² signé A26 avait été lancée au début de l’été 2019 par le constructeur Lyris (voir NL 2959), et même si le chantier a pris un peu de retard avec le confinement, il s’agit de la première livraison au sein de ce parc thématique premium, à cheval sur les communes de Boigny-sur-Bionne et Vennecy. À terme, il devrait accueillir plusieurs grands noms des cosmétiques, sachant que deux autres entrepôts doivent sortir de terre d’ici fin 2021 (de même qu’une crèche, des terrains de sport et un parcours de promenade). Implanté de longue date sur la commune voisine de Saint-Jean-de-Braye, qui héberge son unité de production, son centre international de distribution et sa R&D, Parfums Christian Dior souhaitait se doter de nouvelles capacités logistiques pour centraliser la gestion de l’ensemble de ses éléments de packaging (flacons, pompes et autres composants d’emballage). Historiquement, ce volet était géré sur des surfaces attenantes à notre usine, mais la croissance de l’activité nous avait amené à multiplier les partenaires en débord sur ce volet. Ces 20 000 m² loués à Arefim vont permettre au parfumeur de tout centraliser. Près d’un tiers du site est déjà rempli, et le tout devrait être pleinement opérationnel d’ici la fin de l’année (et des équipes qualité rejoindront le site début 2021). Pour les Parfums Christian Dior, cette centralisation de la logistique packaging a aussi pour enjeu d’accompagner l’extension de ses capacités de production, jusque-là quasi exclusivement concentrées sur son usine orléanaise. Il s’agira ainsi d’approvisionner un nouveau site de production racheté il y a 18 mois près de Chartres et ceux des sous-traitants qui peuvent être mobilisés. MR 

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Maxime Rabiller

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

L’Union sacrée à Marseille-Fos pour la relance et la compétitivité

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Bolloré Logistics sur une nouvelle agence à Quimper

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

EOL installe Colis Privé près de Marignane

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format