Menu
S'identifier

Bricolage / jardinage

ManoMano va bientôt livrer ses clients en 24 h

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 19.09.2019 | Dernière Mise à jour : 19.09.2019

Le service Mano Fulfillment s’appuie sur le prestataire Rhenus Logistics qui lui a dédié un espace de 6 000 m² dans son entrepôt de Gretz Armainvilliers (77).

Crédit photo ManoMano

Après avoir lancé depuis novembre son offre Mano Fulfillment, qui propose aux marques de bricolage et de jardinage qu’elle fédère (plus de 1 800) la prise en charge des opérations de logistique et de livraison aux clients finaux de leurs produits best sellers, la place de marché ManoMano s’attaque désormais au process de livraison. « Nous avons un certain nombre de projets côté transport : nous livrons aujourd’hui nos clients en moins de 48 h mais notre objectif à très court terme est de pouvoir le faire en 24 h » nous a confié Victor Schieber, Logistics & Transport Lead chez ManoMano. La société est notamment en phase de test avec Chronopost pour laisser aux cyberacheteurs le choix d’un créneau horaire de livraison sur rendez-vous. Côté logistique, le service Mano Fulfillment s’appuie sur son partenaire Rhenus Logistics, qui lui met à disposition dans un premier temps une surface de stockage de 6 000 m² dans son entrepôt de Gretz Armainvilliers (77), à l’Est de Paris (voir NL 2821). Pour l’heure, près de 2 000 références y sont stockées, provenant d’une centaine de partenaires. Mais d’ici trois ans, ManoMano prévoit une montée en charge de cette « plateformisation » de l’offre avec 25 000 articles (provenant de 300 marchands) sur une surface étendue à 22 000 m². L’activité de préparation de commandes est pilotée par Reflex WMS de Hardis, en mode Saas. ManoMano avait sélectionné cet outil à l’issue d’une demande d’informations auprès des différents éditeurs de WMS du marché,  et a inclus cette exigence dans son appel d’offres pour trouver un prestataire logistique. Rhenus, sélectionné à la mi 2018, a donc réussi à déployer et configurer Reflex WMS en l’espace de quatre mois, avec l’aide de Hardis et de son partenaire Acsep pour la recette fonctionnelle, la formation et l’assistance au démarrage. A noter également que ManoMano vient d’intégrer le tout récent Next 40, l’indice regroupant les 40 start-up prometteuses et innovantes qui bénéficieront d’un accompagnement particulier de la part de l’État (aux côtés notamment de Sigfox, ou de Wynd, une plate-forme de traitement de commande multicanal). JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Six start-up teintées supply dans les bagages de Business France

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Première installation de Manut-LM dans un entrepôt Drive

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Yper va lancer une nouvelle plateforme collaborative pour professionnels

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format