Menu
S'identifier

Logistique de santé (suite)

L’épisode Geodis n’a pas été reconduit

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 21.04.2020 | Dernière Mise à jour : 21.04.2020

La première vague post-confinement de livraison de masques aux pharmacies d’officine a été effectuée par Geodis, partenaire logistique stratégique de tous les ministères français.

Crédit photo Geodis

En revanche, la troisième livraison, qui a eu lieu aux alentours du 18 mars (la première post-confinement), s’écarte de ce schéma, Santé Publique France ayant décidé de confier l’intégralité de l’opération à Geodis (voir NL 3102), le partenaire logistique stratégique de tous les ministères français. Le prestataire, qui est aussi l’un des principaux acteurs des quatre vols par semaine du pont aérien mis en place avec la Chine (avec Bolloré Logistics et Air France notamment), s’est acquitté de sa tâche de distribuer les colis aux 21 000 pharmacies, en faisant notamment appel à des partenaires externes. Pourquoi ce changement ? Sans doute les autorités sanitaires ont-elles pensé qu’elles éviteraient ainsi une rupture de charge pour accélérer les flux. Malheureusement, au final, l’opération n’est pas une totale réussite, beaucoup de pharmacies s’étant plaintes de n’avoir pas été livrées dans les temps, ou dans des quantités inférieures à ce qui était prévu. Devant ce constat et afin de voir comment remédier au problème, la cellule de crise du Ministère de la Santé et de Santé Publique France a consulté plusieurs experts dès le 24 mars, notamment Jean-Pierre Houssin, ex directeur des opérations d’OCP Répartition pendant 25 ans et aujourd’hui Supply Chain Senior Advisor. Finalement, le circuit initial CSP + Grossistes Répartiteurs est remis en place une semaine plus tard, avec l’étroite collaboration de la CSRP (Chambre Syndicale de la Répartition pharmaceutique), et un ajustement plus fin des dotations de masques suivant la taille et la zone géographique de la pharmacie. En revanche, pour la distribution des masques aux hôpitaux, les dépositaires pharmaceutiques, pourtant spécialistes en la matière, ne sont pas mis dans la boucle : les stocks alloués par Santé Publique France arrivent directement chez les 136 GHT (groupements hospitaliers territoriaux) qui redistribuent ensuite les masques à destination des 14 000 établissements de santé (hôpitaux, cliniques, Ehpad, etc). JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Nouveau PDG et ambitions renforcées pour Geopost / DPDgroup

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Adisseo étaye ses ambitions de croissance avec FuturMaster

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format