Menu
S'identifier

Gala de la Supply Chain

Il existe des élus qui militent pour la supply chain

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 04.04.2019 | Dernière Mise à jour : 04.04.2019

Xavier Bertrand et François-Michel Lambert ont répondu aux questions de Martial You devant un parterre de plus de 300 personnes.

Crédit photo JL. Rognon

« Je suis, je l’assume, un militant de la logistique », a lancé hier Xavier Bertrand, le président de la Région Hauts-de-France, lors du débat d’ouverture de la 8ème édition du Gala de la Supply Chain organisé à Paris par Agora Fonctions dans la superbe Salle Wagram. Devant un parterre de près de 300 professionnels de la logistique et de la supply chain, l’ancien ministre ainsi que le député François-Michel Lambert, président de l’Institut de l’Economie Circulaire, étaient invités à s’exprimer sur la question suivante : « Comment reconnaître les apports de la Supply Chain dans l’Economie Locale ? ». Après avoir rappelé que ce domaine « à la croisée des chemins de l’industrie et de la logistique » employait au moins 157 000 personnes dans sa région, Xavier Bertrand a encouragé les nombreux directeurs supply chain présents à ouvrir leurs portes aux élus afin que ces derniers se rendent compte de la diversité des métiers dans leurs organisations, et de leur importance en matière d’emplois. De son côté, François-Michel Lambert a déploré qu’une grande partie de la classe politique française ait une telle méconnaissance de la valeur ajoutée que représente la supply chain dans le développement économique et social du pays. Ancien chercheur en logistique au Cret-Log, il milite d’ailleurs pour la création d’une fonction interministérielle dédiée à la logistique, à la supply chain et à l’économie circulaire, pourquoi pas à l'échelon gouvernemental. Selon lui, l’enjeu se situe au niveau la maîtrise des données, des informations, comme principal moyen de créer de l’efficience des systèmes organisationnels. « Nous sommes au carrefour d’une transformation sociétale profonde, vers une société de flux, sauf que personne au niveau politique ne comprend l’importance de savoir piloter ces flux », a-t-il souligné. Pour clore ce débat, l’animateur Martial You, rédacteur en chef au service Economie de RTL, a relancé Xavier Bertrand sur le volet réglementaire. « Je ne demande pas un euro, je voudrais juste que la région puisse avoir la main sur les formalités, sur les procédures qui sont trop complexes dans le domaine de la logistique », a indiqué ce dernier. Quant au sujet du Brexit, le président de la Région Hauts-de-France avait semble-t-il préparé sa formule choc : « pas trop de juridisme, un peu de pragmatisme, a-t-il lancé. Tant que les britanniques ne changent pas leurs normes, où est le besoin de tout contrôler aux frontières ? ». JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Nouveau PDG et ambitions renforcées pour Geopost / DPDgroup

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Adisseo étaye ses ambitions de croissance avec FuturMaster

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format