Menu
S'identifier

Logistique urbaine

Des mini-hubs à colis bientôt dans les immeubles de bureaux ?

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 12.12.2019 | Dernière Mise à jour : 12.12.2019

Mike Haziza, directeur Conseil en Logistique et Supply Chain chez BNP Paribas Real Estate.

Crédit photo DR

BNP Paribas Real Estate vient de dévoiler les résultats d’une étude qu’il a commandée à l’Ifop sur la livraison des colis e-commerce sur le lieu de travail. Il apparaît que plus de 5 millions de salariés français prévoient de se faire livrer leurs achats de Noël au bureau (en supposant bien sûr qu’ils puissent s’y rendre, malgré les grèves de transport). Et nous serions déjà plus de 4 millions à avoir déjà eu recours à une livraison d’achat personnel sur notre lieu professionnel. Un phénomène encore plus accentué pour les 18-24 ans, les franciliens, et les CSP+. Autre chiffre intéressant : 37% des salariés interrogés (et 60% de ceux qui se font déjà livrer au bureau) expriment de fortes attentes sur l’amélioration de la politique et de la capacité de leur entreprise à réceptionner leurs colis personnels. En tant que gestionnaire d’immeubles de bureau, la branche Property Management de BNP Paris Real Estate a déjà pris les devants. Pour faire face à l’augmentation de ces volumes e-commerce, elle a intégré récemment dans son offre de conciergerie Diing la réception de colis via des casiers dédiés, sans intervention directe de l’entreprise, avec le code de retrait envoyé au salarié par SMS. Cette solution devait d’ailleurs être installée prochainement au siège de BNP Paribas Real Estate à Issy-les-Moulineaux. « Cette option de l’entreprise comme micro-hub de logistique urbaine mérite qu’on s’y attarde sérieusement, car tout le monde à y gagner, les entreprises qui améliorent le confort de leurs salariés et leur permettent de se concentrer sur leur travail et les transporteurs, qui peuvent consolider leurs livraisons et réduire les relivraisons pour absence » nous confie Mike Haziza, directeur Conseil en Logistique et Supply Chain chez BNP Paribas Real Estate (qui a racheté en juillet dernier le cabinet Traker dont il était le co-fondateur, voir NL 2960). Pour un immeuble de 1 000 salariés, les pics de la semaine d’avant les fêtes pourraient représenter des volumes excédant la centaine de colis. « C’est une réflexion à engager, mais compte tenu de la grande variabilité en volumes sur l’année, je pense qu’il faudra envisager des solutions hybrides mêlant consignes automatisées et mini-espace de stockage classique pour le débord » indique-t-il. BNP Paribas Real Estate y travaille déjà pour concevoir l’accueil de son futur siège à Boulogne Billancourt (projet Métal 57). JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Le français EHDH en passe de racheter Movianto

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Argon & Co = Argon Consulting + Crimson & Co

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format