Menu
S'identifier

Prestataire logistique

Comment Log’S adapte son activité en France

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 26.03.2020 | Dernière Mise à jour : 26.03.2020

Franck Grimonprez, le président de Log’s.

Crédit photo Log’s

Fort d’un portefeuille clients évoluant dans des secteurs très variés (industrie, retail, e-commerce), le 3PL Log’s peut se targuer de ne compter à ce jour qu’un seul de ses 40 sites français totalement à l’arrêt dans ce contexte de crise du Covid-19. Il s’agit d’un site exploité pour le compte d’un client du secteur automobile. Les autres, qui incluent aussi ceux issus de l’acquisition de Viapost Logistique Connectée (voir NL 3029), fonctionnent avec des modes opératoires et organisationnels revus via un plan de continuité d’activité afin de protéger la santé des collaborateurs du groupe et de s’adapter à l’évolution de l’activité de ses clients. Environ 800 salariés Log’S travaillent aujourd’hui sur les 39 sites opérationnels du 3PL, contre 2 000 en temps normal, hors pics d’activité. Mais 5 à 8 de ces 39 sites sont à l’arrêt pendant au moins une journée par semaine. « L’activité de nos clients des secteurs de l’automobile et du retail non alimentaire a chuté d’au moins 10 % alors que celle de nos clients de l’agroalimentaire et du e-commerce a enregistré des croissances de 10 % à 25 % », explique Franck Grimonprez, le président de Log’s. Depuis le déclenchement de la crise, le logisticien a aussi traité plus de commandes web issues de certaines enseignes non autorisées à ouvrir leurs magasins physiques, notamment celles commercialisant des meubles de jardins. La sécurisation maximale des collaborateurs entrepôts a été la priorité numéro un. « En plus de fournir des gants et des masques à nos salariés, nous avons espacé les postes de travail pour créer de la distanciation sociale et nous avons fermé les salles de pause pour éviter des regroupements » précise Franck Grimonprez, Le groupe a par ailleurs déjà constitué une équipe de sortie de crise, destinée notamment à assurer ses capacités financières à investir et à accompagner ses clients lorsque ceux-ci lui feront part de leurs besoins de réorganisation. Log’s entend toujours ouvrir courant septembre la première tranche de 36 000 m² de son futur site de 136 000 m² de Wattrelos dans les Hauts de France, où il disposera d’un autre site multi-clients de 100 000 m² situé, lui, sur la commune de Denain (voir NL 2990). « Tous nos clients ou presque devraient revoir le fonctionnement de leur chaîne logistique au lendemain de cette crise, anticipe le président de Log’s. Elle a mis en exergue certaines problématiques comme le sourcing et certains nouveaux paramètres comme le fait que les consommateurs sont finalement prêts à être livrés avec un peu plus de délais. » Le responsable n’est en outre pas inquiet quant à la capacité de ses sites à absorber la reprise d’activité :  « Nous ne craignons pas le surstock car nous avons encore de la capacité, d’autant que nous ouvrons de nouveaux entrepôts ». AD

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Armindo Dias

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Monoprix démarre son site alimentaire automatisé par Ocado

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format