Menu
S'identifier

Grande distribution

Carrefour lâche du lest sur les pénalités logistiques des PME/TPE

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 01.02.2019 | Dernière Mise à jour : 06.02.2019

Dominique Amirault, le président de la FEEF et Pascal Clouzard, le directeur exécutif de Carrefour France ont signé un accord innovant concernant les pénalités logistiques pour les PME/TPE.

Crédit photo   ©Nicolas Gouhier / Carrefour DR

L'enseigne de grande distribution Carrefour a signé avec la Fédération des entreprises et entrepreneurs de France, un accord concernant les pénalités logistiques pour les PME/TPE. Une initiative qui concerne 5 000 fournisseurs.

C’est une grande première dans la distribution. Dans cette période de négociations commerciales annuelles avec ses fournisseurs, Carrefour a signé avec la FEEF, la Fédération des entreprises et entrepreneurs de France, un accord concernant les pénalités logistiques pour les PME/TPE.

L’objectif affiché : "favoriser une meilleure qualité de la supply chain" ainsi que la disponibilité des produits auprès des consommateurs.

Un bilan à 6 mois

En vertu de cet accord, applicable pour une durée de 15 mois avec un bilan prévu au terme des 6 premiers mois, Carrefour s’engage sur 4 points précis qui concernent spécifiquement ses 5 000 fournisseurs TPE/PME ou ETI générant un CA inférieur à 200 M€.

  • Carrefour ne facturera plus aucune pénalité logistique pour les TPE (CA inférieur ou égal à 2 M€), que ce soit en termes de surcoût logistique ou d’indemnités commerciales.
  • En cas de retard à la livraison inférieur ou égal à un jour, Carrefour ne facturera pas de surcoûts logistiques aux PME/TPE pour toutes les livraisons effectuées par messagerie (de 1 à 5 palettes).
  • Pour les opérations promotionnelles nationales en épicerie, produits frais libre-service, liquides et DPH, le grand distributeur s’engage désormais à adresser aux PME/TPE une prévision de commande 56 jours avant la date de livraison puis d’envoyer la commande ferme 20 jours avant la livraison.
  • Afin de "développer le dialogue, et faciliter la résolution des litiges", Carrefour va communiquer à ses fournisseurs PME et TPE le nom des interlocuteurs en charge du traitement des surcoûts logistiques et de la facturation d’indemnités commerciales.

Une première dans la grande distribution

 Avec la signature de cet accord, "Carrefour est la première enseigne française de la grande distribution qui s’engage à réduire les pénalités logistiques pour les PME" a déclaré  Dominique Amirault, président de la FEEF, qui rassemble près de 880 entreprises indépendantes, fournisseurs de la distribution, avec notamment la mission d’aménager la relation commerciale des PME avec les enseignes via des accords/codes de bonnes pratiques.

Pour l'enseigne, cette initiative s'inscrit dans une stratégie globale. "Carrefour accompagne aujourd’hui plus de 5 000 PME, qui sont au cœur de sa stratégie et de son engagement en faveur de la transition alimentaire. Les discussions et les actions menées avec la FEEF contribuent à cet objectif", a pour sa part commenté Pascal Clouzard, le directeur exécutif de Carrefour France. 

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Le port de Colmar / Neuf-Brisach inaugure son activité colis lourds

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Heppner passe au suivi de température via l’IoT

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Pimpampost ne veut pas se cantonner à la slow fashion

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format