Menu
S'identifier

Livraisons par drone : UPS et Amazon entrent dans la danse

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 26.08.2019 | Dernière Mise à jour : 26.08.2019

UPS a en effet déposé une demande de certification pour l'exploitation de vols commerciaux par drones au sein de son réseau, auprès de la FAA (Federal Aviation Administration),  l’agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles concernant l'aviation civile.

Crédit photo UPS

UPS et Amazon viennent de déposer une demande auprès des autorités américaines pour exploiter des drones commerciaux aux Etats-Unis, un marché émergeant sur lequel s’est déjà engagé Wing, la filiale de Google.

UPS entend développer pleinement une activité de livraison par drone au Etats-Unis. À l'occasion de l'annonce de ses résultats semestriels le 23 juillet dernier, l’expressiste a indiqué avoir créé une filiale dédiée à cette activité appelée UPS Flight Forward. La nouvelle société se concentrera sur le développement et l'exploitation de transports aériens sans pilote pour les livraisons commerciales.

UPS a en effet déposé une demande de certification pour l'exploitation de vols commerciaux par drones au sein de son réseau, auprès de la FAA (Federal Aviation Administration),  l’agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles concernant l'aviation civile. Cette certification lui permettrait d’utiliser les mêmes couloirs aériens que ses vols commerciaux traditionnels. En cas d’accord de la FAA, UPS Flight Forward serait reconnue légalement comme une entreprise de transport aérien à part entière et soumise aux mêmes obligations.

Une transformation d'activités

UPS pourrait ainsi opérer ses drones à distance au-delà de la zone de visibilité d’un superviseur et pour des vols effectués de jour comme de nuit. "UPS est bien décidée à utiliser cette technologie pour transformer ses activités", a déclaré Scott Price, directeur de la Transformation et de la Stratégie chez UPS.

À l’heure actuelle, UPS effectue des livraisons d’échantillons médicaux via des drones sans pilote, en complément d'un service de livraison terrestre, dans le cadre d’une expérimentation autorisée par la FAA. En mars dernier, UPS a ainsi été à l’origine du premier vol commercial par drones d’un produit dans le cadre d'un accord contractuel de livraison aux États-Unis à WakeMed - l’hôpital et le campus phare de la région métropolitaine de Raleigh en Caroline du Nord.

Distribution d’alimentation

UPS n’est pas la seule entreprise intéressée par les livraisons par drone. Wing Aviation, la division drone du groupe Alphabet (maison-mère de Google), est même précurseur puisqu’il s’agit du premier opérateur de drones à avoir reçu la certification de transporteur aérien part la FAA. Les opérations de livraison de colis devraient commencer en Virginie cette année, avec la distribution de petits produits vendus par des commerçants locaux (essentiellement des repas et de l’alimentation). Wing effectue déjà des livraisons similaires en Australie et en Finlande.

La FAA vient également d’accorder l’autorisation d’un pilote de distribution d’alimentation au constructeur de drones israélien Flytrex et à la société de services de drones Causey Aviation, basée en Caroline du Nord. Les drones emprunteront un seul itinéraire fixe à Holly Springs (NC), reliant un centre de distribution à une zone de loisirs située en plein air, principalement au dessus de zones inhabitées (il y aura tout de même un survol d’autoroute). Les drones Flytrex livrent de la nourriture en Islande en partenariat avec un site de commerce électronique local depuis 2017.

Colis de 2 kg

Ce marché n’a pas échappé non plus à Amazon, qui voit là une nouvelle manière de gérer sa propre distribution. Le groupe de Seattle a, lui aussi, déposé début août une demande de dérogation auprès de la FAA pour la livraison par drone. Le service Prime Air d'Amazon utiliserait ainsi des drones capables de transporter des colis jusqu’à 5 pounds (2,2 kg) pour les livrer à des clients en moins de 30 minutes. "Même si cinq livres ne semble pas beaucoup, cela représente entre 75 % et 90 % des paquets livrés par Amazon", avait déclaré Jeff Wilke, patron de l’activité grand public d’Amazon en mars dernier, lors de la présentation du drone de transport.

Le géant du e-commerce envisage de lancer ses premiers drones dans "des zones à faible densité de population". La trajectoire de vol vers le client sera déterminée par le service Prime Air Unmanned Traffic Management en fonction de différents paramètres tenant compte du lieu de livraison du client, du poids du colis, des conditions climatiques, des contraintes de circulation aérienne  ainsi que des contraintes de localisation et d'atterrissage.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format