Menu
S'identifier

L’aéroport de Francfort a limité la casse en 2019

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 13.02.2020 | Dernière Mise à jour : 14.02.2020

La barre des 2 millions de tonnes a été sauvée. Surtout, Fraport souligne que la baisse d’activité est moindre à Francfort que dans les autres grands aéroports européens.

Crédit photo DR

L'aéroport de Francfort a reculé de 3,9 % en 2019 en matière de fret. Recul particulièrement lourd en décembre, avec - 7,2 %. 2,13 millions de tonnes ont été transportées en 2019, contre 2,21 millions de tonnes en 2018. Une tendance européenne, dont la responsable serait, selon Fraport, chargée de la gestion aéroportuaire, la baisse de la croissance mondiale. 

La compagnie chargée de la gestion de l’aéroport de Francfort, Fraport, vient de présenter ses résultats pour 2019. Ils accusent un recul du fret aérien de 3,9 % dans la capitale économique du pays, après des résultats particulièrement mauvais en fin d’année. En décembre dernier, l’activité a reculé de 7,2 % sur un mois en termes de volume, à 170 000 tonnes. Sur l’ensemble de l’année, 2,13 millions de tonnes de marchandises ont transité par l’aéroport de Francfort, contre 2,21 millions de tonnes en 2018.

La barre des 2 millions de tonnes "sauvée"

La barre des 2 millions de tonnes a donc été sauvée. Surtout, Fraport souligne que la baisse d’activité est moindre à Francfort que dans les autres grands aéroports européens. Avec un recul de 100 000 t, l’aéroport d’Amsterdam Schiphol a subi un recul de 9 % l’an passé tandis que Londres Heathrow (- 100 000 tonnes) reculait lui de 6 %. Selon Fraport, la baisse de la croissance mondiale serait responsable de ces résultats décevants, qui ont également affecté le volume transporté par les compagnies aériennes dans les soutes des avions de ligne. Ainsi Lufthansa a subi un recul de son activité de fret de 2,1 %, à 10,7 Mds de t.km alors que ses capacités ont augmenté de 6,3 % l’an passé. Avec 8,5 Mds t.km, Air France-KLM a reculé l’an passé de 2,2 %, avec un taux d’occupation des soutes de seulement 51,5 %. Même recul pour British Airways et Iberia. Seule Turkish Cargo échappe à la tendance, avec une progression de 9,2 % par rapport à 2018.

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format