Menu
S'identifier

Korean Air croit au potentiel des vols passagers utilisés pour le fret

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 30.08.2021 | Dernière Mise à jour : 30.08.2021

La compagnie a lancé son premier vol réservé au fret sur la ligne Incheon-Hô Chi Minh, puis a déployé ce procédé sur 65 lignes vers l'Amérique du Nord, l'Europe, l'Asie du Sud-Est, la Chine et le Japon.

Crédit photo Korean Air

Début août, Korean Air envoyait son 10 000e vol passager utilisé pour le fret depuis le début de la crise sanitaire. Mise en place dans un contexte d’urgence, le transporteur souhaite faire perdurer cette solution.

10 000. C’est le nombre de vols passagers utilisés pour le fret au 1er août dernier par Korean Air depuis mars 2020. "C’est après la suspension de la plupart des vols, suite à l'épidémie de Covid-19, que nous avons commencé à exploiter des avions de transport de passagers uniquement pour le fret. Nous avons commencé par 38 de ces vols en mars 2020 et assurons actuellement plus de 800 vols par mois consacrés au fret", rappelle Korean Air dans un communiqué de presse. 

Un rôle plus vital

En effet, la compagnie a lancé son premier vol réservé au fret sur la ligne Incheon-Hô Chi Minh puis a déployé ce procédé sur 65 lignes vers l'Amérique du Nord, l'Europe, l'Asie du Sud-Est, la Chine et le Japon. Elle a ainsi transporté 400 000 tonnes à l’international, à raison de 40 tonnes par voyage aller-retour. 

Une initiative qui lui laisse à présent présager d'autres perspectives de développements puisque "nous nous attendons à ce que les vols de passagers exclusivement réservés au fret jouent un rôle plus vital au second semestre de l'année, lorsque le volume de fret d'importation et d'exportation augmente généralement, a déclaré un représentant de Korean Air. Nous poursuivrons nos efforts pour créer un environnement logistique stable pour les importations et les exportations en sécurisant activement la capacité de fret."

Une piste de développement

D'un point de vue opérationnel, le transporteur a recours à l'espace des coffres supérieurs, en utilisant des "sacs de siège de chargement", "un dispositif de sécurité qui permet de charger des marchandises sur les sièges des passagers et en retirant des sièges pour permettre l’installation du plancher de chargement", indique le transporteur. 

En termes de marchandises expédiées, il s'agit principalement de biens de secours en cas de pandémie tels que des kits de diagnostic du Covid-19, des vêtements et des masques de protection. En outre, ce dispositif a également permis au transporteur de contribuer résoudre les récents problèmes logistiques auxquels sont confrontées de nombreuses entreprises en proie à des pénuries de transport maritime", précise le transporteur.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format