Menu
S'identifier

Fret aérien : fronde des transitaires contre la surcharge Covid-19 de Worldwide Flight Services

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 01.04.2020 | Dernière Mise à jour : 06.04.2020

Le président de TLF Oversersas, Herbert de Saint-Simon, s’étonne par ailleurs que la surcharge soit appliquée aux transitaires et pas aux compagnies aériennes clientes.   

Crédit photo Nathalie Bureau du Colombier

L’assistant d’escale aéroportuaire WFS a annoncé une surcharge "continuité de service" de 20 € par LTA applicable au 1er avril 2020, invoquant les difficultés d’exploitation liées à la transformation des avions passagers en freighter ou le recours aux heures supplémentaires. La réaction de TLF Overseas (Union des entreprises transport et logistique de France), ne s'est pas fait attendre. Une réponse sous forme d'ultimatum qui pourrait se traduire par la saisine des pouvoirs publics.

Non ce n’est ni un poisson d’avril, ni une fake news… L’assistant d’escale aéroportuaire (WFS) annonce une surcharge "continuité de service" de 20 par LTA applicable à compter du 1er avril 2020. Dans un courrier adressé aux transitaires le 28 février, dont Actu Transport Logistique s’est procuré une copie, WFS invoque les nouvelles difficultés d’exploitation liées à la transformation des avions passagers en freighter ou le recours aux heures supplémentaires. 

Protestation

Dans un contexte où la plupart des compagnies privées se retroussent les manches et font preuve de solidarité en pleine crise sanitaire mondiale, cette annonce de l’agent de handling est extrêmement mal perçue chez les transitaires. "Cette information a beaucoup ému la profession, la communauté cargo qui se bat quotidiennement pour limiter l’impact de l’épidémie sur nos activités. Nous avons été avertis très tardivement par WFS et avons adressé un courrier de protestation pour demander la suspension de cette mesure. Nous attendons une réponse d’ici ce soir. Faute de réaction de leur part, notre réaction pourrait monter d’un cran", dénonce le président de TLF Oversersas, Herbert de Saint-Simon, qui s’étonne par ailleurs que cette surcharge soit appliquée aux transitaires et pas aux compagnies aériennes clientes.   

Ultimatum

Une réponse en forme d’ultimatum qui pourrait se traduire par la saisine des pouvoirs publics, voire même de la direction de la concurrence et de la répression des fraudes. Cette affaire rappelle en de nombreux points celle du groupe de transport frigorifique STEF, qui, une semaine auparavant, avait suscité l’indignation chez les professionnels et ému la classe politique. 

WFS exerce un quasi monopôle dans les opérations de manutention aéroportuaire notamment sur Roissy, plaçant à la fois les gestionnaires d’aéroports et les compagnies aériennes dans une situation inconfortable. Cette hausse tarifaire vient s’ajouter au prix du transport aérien de marchandises qui a flambé depuis l’arrêt des vols passagers (qui acheminent 70 % du fret dans les soutes) et de leur substitution par des appareils tout cargo. 

WFS emploie 27 000 salariés et réalise un chiffre d’affaires qui dépasse 1,3 milliard d’euros.

WFS suspend la surcharge… jusqu’à fin juin

WFS fait volte-face et suspend la surcharge "Covid-19" de 20 € par LTA qui était applicable à compter du 1 er avril 2020. Dans un courrier daté du 7 avril 2020 adressé à TLF Overseas, l’agent de handling, indique avoir "entendu les arguments" des commissionnaires de transport. WFS s’est donc engagé par écrit à suspendre la surcharge jusqu’au 30 juin 2020. Un scénario qui n’est pas sans rappeler celui de STEF dans le transport routier frigorifique. Seul bémol, l’incapacité de savoir quelle sera la situation sanitaire fin juin…

Auteur

  • Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format