Menu
S'identifier

Fret aérien : forte hausse du trafic dans les aéroports espagnols en 2017

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 05.03.2018 | Dernière Mise à jour : 05.03.2018

Barcelone est talonnée par l'aéroport de Saragosse : le fret a progressé de 29 % en 2017 pour atteindre 142 000 t, confirmant ainsi le dynamisme observé pendant les années antérieures.

Crédit photo Aena

Le trafic de fret aérien continue de progresser en 2017 pour les aéroports espagnols. L’AENA, l’organisme public qui chapeaute les 48 établissements, révèle une hausse globale de 15 %, avec un trafic de 918 000 t. Un nette accélération par rapport à 2016 (+ 11,6 %) et 2015 (+ 4,7 %).

Le trafic de fret aérien a enregistré une progression remarquable en 2017 dans les aéroports espagnols. Selon les statistiques d’AENA, l’organisme public qui chapeaute les 48 établissements, la hausse globale s'établit à 15 %, portant le trafic à 918 000 t. L’accélération est nette par rapport à 2016 (+ 11,6 %) et 2015 (+ 4,7 %).

L’aéroport de Madrid-Barajas confirme son leadership dans le fret aérien espagnol avec 471 000 tonnes traitées en 2017, soit 51 % du total des aéroports du pays. Son trafic est ainsi en augmentation de 13 %, et la dynamique devrait se poursuivre en 2018.

IAG Cargo, qui regroupe les opérations fret d’Iberia, de British Airways et de Vueling, poursuit son expansion. En octobre 2017, la société a annoncé une nouvelle ligne directe Madrid-San Francisco (3 départs/semaine), qui sera opérationnelle à l’été 2018, et une augmentation de capacité sur Madrid-Tel Aviv.

Barcelone : pas d’impact de la crise politique

L’aéroport de Barcelone confirme sa 2e place avec un trafic de 156 000 t (+ 15 %). La crise politique, provoquée par la déclaration d’indépendance des partis nationalistes, n’a eu aucun impact puisque le trafic a crû de 17 % en moyenne pendant la période septembre-décembre 2017.

L’aéroport catalan récolte les fruits de sa politique d’attraction de compagnies et de développement de nouvelles lignes. Emirates, Qatar Airlines et Turkish Airlines jouent un rôle moteur dans le développement du fret. Latam, arrivé en 2015, représente actuellement 3 % du total. L’existence d’un tissu industriel dense, le dynamisme du commerce extérieur et la qualité des infrastructures logistiques expliquent l’intérêt des compagnies aériennes.

Vitoria : hub logistique

Barcelone est cependant talonnée par Saragosse : le fret a progressé de 29 % en 2017 pour atteindre 142 000 t, confirmant ainsi le dynamisme observé pendant les années antérieures. Pendant le 2e semestre, Saragosse s’est même hissé à plusieurs reprises à la 2e place, notamment en novembre.

L’aéroport de Vitoria se situe au 4e rang (60 000 t, + 16 %) et bénéficie de la présence des trois grands opérateurs logistiques mondiaux : DHL, qui concentre l’essentiel du trafic, Fedex et UPS, qui a commencé à opérer en juin 2017 et connaît un beau démarrage. La société envisage de se doter d’installations propres en 2019.

En définitive, quatre aéroports (Madrid, Barcelone, Saragosse et Vitoria) concentrent 90 % du trafic. 11 aéroports ont traité moins de 100 t et 14 n’ont enregistré aucun trafic.

Auteur

  • Daniel Solano

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format