Menu
S'identifier

Amazon commande 12 nouveaux avions cargo

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 16.06.2020 | Dernière Mise à jour : 16.06.2020

Selon les projections de la Bank of America, Amazon pourrait s’accaparer le plus gros du marché de la livraison du commerce en ligne aux États-Unis.

Crédit photo Amazon

La flotte d’Amazon Air comptera bientôt 82 appareils, afin de répondre à une forte demande dopée par la crise du coronavirus. Amazon est devenu le 4ème acteur de la distribution aux États-Unis et pourrait s’accaparer le plus gros du marché de la livraison du e-commerce d’ici 5 ans.

Le 3 juin dernier, Amazon a indiqué qu’il allait ajouter 12 nouveaux avions cargo à sa flotte Amazon Air, portant sa flotte totale 82 appareils, en raison notamment d’une demande accrue de livraisons pendant la pandémie de Covid-19. Les Boeing 767-300 reconvertis pour le transport de fret ont été loués à Air Transport Services Group, et le premier d’entre eux a commencé à voler le mois dernier, tandis que les autres seront livrés l’année prochaine. 

Une volonté d'indépendance

Amazon a lancé ses propres avions cargo en 2016 pour augmenter la vitesse des ses livraisons et réduire sa dépendance à l'égard de prestataires logistiques tiers. Sa flotte n’a cessé de gonfler depuis, notamment l’an passé lorsque Fedex a décidé de rompre ses contrats de livraison terrestre et aérien avec Amazon. En parallèle, le géant du e-commerce compte ouvrir de nouveaux hubs aériens régionaux aux Etats-Unis et à Porto Rico.

Depuis 2014, Amazon a dépensé 60 milliards de dollars 53 milliards d'euros) pour construire un vaste réseau logistique, selon un rapport de Bank of America Global Research diffusé par Digital Commerce, avec la constitution d’un réseau de transport aérien et terrestre, sans compter ses 1 600 sites logistiques (dont 500 aux États-Unis). Cet investissement massif a permis à Amazon de livrer 3 milliards des 4,5 milliards de colis distribués aux Etats-Unis, en 2019, soit 58 % du total (le ratio est de 48 % hors des États-Unis, pour 1,2 milliards de colis). En nombre de colis distribués, Amazon est devenu le 4e livreur des États Unis, avec 12,8  % du marché, derrière Fedex (34,6 %), UPS (26,3 %) et USPS (17,3 %). 

Jusqu’à 49 % du marché du e-commerce

Selon les projections de la Bank of America, Amazon pourrait s’accaparer le plus gros du marché de la livraison du commerce en ligne aux États-Unis, en prenant en compte ses propres commandes mais aussi celles d’autres détaillants. Selon le rapport, la société pourrait livrer entre 7,5 et 9,7 milliards de colis commandés sur Internet aux États-Unis en 2025, soit entre 38 % et 49 % du marché.

Pour assurer ses livraisons terrestre, Amazon pourra compter sur ses 100 000 fourgonnettes électriques commandées auprès de Rivian Automotive, une start-up dans laquelle il a investi près de 600 millions d’euros (les livraisons de véhicules doivent s’échelonner d’ici 2024).

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format