Menu
S'identifier

Air Canada Cargo lance son laboratoire d’Intelligence artificielle

Aérien | publié le : 29.11.2019 | Dernière Mise à jour : 29.11.2019

Le tout premier projet géré par le laboratoire consistait à augmenter le coefficient de chargement du fret à bord des vols sur certaines liaisons au Canada et en Europe.

Crédit photo Air Canada

Air Canada a mis sur pied son premier laboratoire d’IA (intelligence artificielle) au printemps dernier et réalisé ses premiers essais en situation réelle en juin. Le tout premier projet géré par cette structure consistait à augmenter le coefficient de chargement du fret à bord des vols sur certaines liaisons au Canada et en Europe.

Le monde du fret aérien n’échappera pas à l’intelligence artificielle (IA). "La logistique, y compris dans le domaine du fret aérien, fait partie des secteurs dans lesquels l’IA entraînerait des progrès selon les experts en la matière, c’est pourquoi Air Canada compte maintenant plus d’une douzaine de spécialistes en analytique et de scientifiques des données travaillant à des projets de fret", assure Air Canada, qui a mis sur pied son premier laboratoire d’IA au printemps dernier et réalisé ses premiers essais en situation réelle en juin. Une initiative qui s’inscrit dans une stratégie long terme puisqu'il envisage de "devenir, d’ici cinq ans, un transporteur aérien mondial reconnu comme leader en matière de rentabilité et de satisfaction de la clientèle, sachant tirer profit de l’important catalyseur qu’est l’IA", Wayne Madhlangobe, directeur IA d’Air Canada.

Une application de gestion des capacités

Le tout premier projet géré par le laboratoire consistait à augmenter le coefficient de chargement du fret à bord des vols sur certaines liaisons au Canada et en Europe. Des essais qui se sont montrés concluants puisque d’ici la fin de l’année, le transporteur entend donner accès à 200 de ses employés à une application additionnelle de gestion des capacités en vue de maximiser l’utilisation de toutes les lignes. "Par la suite, l’IA aidera aussi à repérer les erreurs et les incohérences dans les données de réservations, et à réduire le temps que les employés consacrent à vérifier l’exactitude des données", indique le transporteur dans un communiqué.  

Mieux, le transporteur entend rapidement "monter en gamme". En effet, les efforts de l’équipe du laboratoire qui portent à présent sur l’intégration des systèmes de données et des tableaux de bord existants dans l’environnement d’IA rehaussé. "Plus nous utilisons notre IA, plus nous ajoutons de données dans le système, améliorant ainsi sa performance à long terme", a souligné Jean-François Pagé, directeur IA d’Air Canada Cargo.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format