Menu

Transport combiné

Ekol Logistics et VIIA développent le combiné au départ de Sète

WK-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 02.11.2016 | Dernière Mise à jour : 02.11.2016

Image

Le train part de Sète le mercredi matin et arrive à son terminus en banlieue parisienne le lendemain à 7 h 00. Le trajet de retour s'effectue le mercredi, avec une arrivée à Sète le jeudi à midi.

Crédit photo © Ekol/VIIA

Auteur

  • Olivier Constant

Avec un retard d'un an sur le calendrier initialement prévu, Ekol Logistics et VIIA ont démarré l'exploitation de la nouvelle ligne de transport combiné Sète - Noisy-le-Sec fin octobre 2016. Cette liaison sera dédoublée dès la mi-décembre 2016.

Il aura fallu un peu de temps avant que la nouvelle liaison de transport combiné Sète - Noisy-le-Sec ne voie le jour. Son ouverture était en effet prévue à la mi-octobre 2015, à raison de deux allers-retours par semaine. Etait même envisagée la création de deux fréquences hebdomadaires supplémentaires courant 2016.

C'est donc un démarrage beaucoup plus modeste qui s'est opéré fin octobre 2016. Il concerne dans un premier temps la mise en place d'un aller-retour hebdomadaire Sète - Noisy-le-Sec. Chargé de semi-remorques P400, le train part de Sète le mercredi matin et arrive à son terminus en banlieue parisienne le lendemain à 7 h 00. Le trajet de retour s'effectue le mercredi, avec une arrivée à Sète le jeudi à midi.


Couloir ferroviaire Nord-Sud

Cette création ne manque pas d'ambition pour autant car elle constitue, selon ses promoteurs, la première étape vers la mise en place d'un couloir ferroviaire Nord-Sud. La fréquence du service passera à deux allers-retours par semaine à partir de la mi-décembre 2016.

S'exprimant sur ce partenariat, Wojcieh Brzuska, directeur général et membre exécutif du conseil d'administration d'Ekol Europe, a déclaré : "Notre stratégie est de créer toujours plus de liaisons ferroviaires en Europe. Dans cette optique, ce nouveau train Ekol représente pour nous la prochaine étape. Le temps de transit est similaire à celui du transport par la route, mais bien sûr, le service ferroviaire est bien plus écologique. Rien qu'avec cette nouvelle liaison Sète - Paris, nous réduisons de 180 000 kg les émissions mensuelles de CO2, ce qui revient à sauver une forêt de la taille de vingt terrains de football. Actuellement, grâce à nos nouveaux services ouverts dans toute l'Europe, nous transportons environ 1 500 semi-remorques et conteneurs par semaine par train".


Second navire

Ce trafic devrait aller crescendo puisque Ekol et VIIA travaillent déjà sur un renforcement des dessertes en prolongement de la mise en place d'un second navire de la ligne maritime Izmir - Sète courant 2017.

Ce navire roulier, d'une capacité d'emport de 180 semi-remorques, permettra de développer d'autres connections entre Sète et le Royaume-Uni, le Benelux et l'Allemagne. Ce que confirme Daniel Lebreton, directeur commercial de VIIA, en indiquant en guise de préambule "qu'Ekol est déjà client sur notre ligne reliant l'Espagne et le Luxembourg - Lorry Rail. Nous sommes enchantés de pouvoir développer notre relation avec Ekol en créant cette liaison train-mer unique entre la Turquie et Paris, via le port de Sète. Les discussions se poursuivent, avec pour objectif de desservir plusieurs destinations en Europe du Nord dans le futur".
 

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format