Baromètre Union TLF : le transport fluvial toujours dans le rouge

En novembre dernier, puis en décembre, le canal à grand gabarit de Dunkerque-Valenciennes a été temporairement fermé à la circulation en raison d’écluses bloquées par la montée des eaux.

Crédit photo VNF
Le baromètre de l’activité transport de l’union TLF passe au crible les performances de chaque mode de transport de marchandises en 2023. Après le transport routier et ferroviaire, aujourd’hui, nous nous penchons sur le fret fluvial.
 

En bref. Pour le transport fluvial, l’exercice 2023 n’aura pas été du meilleur cru. Avec un volume, en tonnes-kilomètres, en chute de 9 % en 2022 suivi d’une baisse de 10 % en 2023, le secteur doit faire face à un contexte économique défavorable.

Une mauvaise conjoncture qui semble se répéter tant et si bien que le fret fluvial aura ainsi perdu 24 % de ses volumes entre 2019 et 2023.

Des chargeurs en difficulté. Pour expliquer cette tendance, le document avance des donneurs d'ordres confrontés à de nombreuses difficultés : moindres récoltes céréalières, chute des constructions immobilières et baisse des productions industrielles énergo-intensives.

“L’activité fluviale endure la conjoncture dégradée de ses principaux secteurs clients : l’énergie, avec notamment l’arrêt temporaire d’un haut fourneau de Dunkerque, l’agriculture, avec une mauvaise campagne céréalière, et la construction, avec une chute des nouveaux projets du fait de taux d’emprunts immobiliers élevés”, détaille le document.

Mauvaise météo. En parallèle, les conditions climatiques ont également influées sur cette dégradation de l’activité du secteur. En novembre dernier, puis en décembre, le canal à grand gabarit de Dunkerque-Valenciennes a, en effet, été temporairement fermé à la circulation en raison d’écluses bloquées par la montée des eaux.
“En novembre, une cinquantaine de bateaux, d'un emport de 50 000 à 55 000 tonnes, sont ainsi restés à quai”, explique le document.
Des prix stables. Côté prix, le fret fluvial a vécu une relative stabilité après une relative progression au premier trimestre qui avait abouti à une hausse de 19 % sur un an. Un bond qui n'a pas tenu sur le reste de l'année puisqu'au 4e trimestre 2023, leur évolution annuelle n’était que de 0,6 %.

Transition Ecologiques

Actualité

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15