Menu
S'identifier

Taxer les fluides frigorigènes HFC, un projet dénoncé par les spécialistes du froid

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 22.09.2017

Le groupement La Chaîne logistique du froid considère que les professionnels ont déjà investi dans de nouveaux fluides et équipements, rénovations, confinements, dispositifs de collecte.

Crédit photo Adobe Stock

Nicolas Hulot a déterré cet été le projet d'une taxe sur les fluides frigorigènes HFC, qui pourrait figurer dans le projet de loi des finances pour 2018 qui sera dévoilé la semaine prochaine. Les professionnels du froid, dont les transporteur et les logisticiens, estiment que les entreprises ont déjà fait beaucoup d'effort en la matière.

Dans le cadre du lancement du Plan climat cet été, le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a ressorti l’idée de taxer les fluides frigorigènes HFC. Un nouvel impôt qui pourrait figurer dans le projet de loi de finances pour 2018 présenté le 27 septembre.

La communauté des professions touchées par cette taxe a exprimé sa vive opposition dans un communiqué commun publié le 20 septembre. 

Prévu au plan européen

La Chaîne logistique du froid, regroupant 120 entreprises de transport et d'entreposage, considère que la réponse aux enjeux de réduction des gaz à effet de serre, pour les fluides frigorigènes, a déjà été donnée au plan européen avec le règlement 517/2014 dit " F-Gas II", en vigueur depuis le 1er janvier 2015, "qui diminue et diminuera significativement d’ici à 2030 les quantités de HFC mises sur le marché".

Des réalisations déjà effectives

Rappelant que les professionnels du secteur "ont tous à leur niveau engagé les évolutions technologiques nécessaires pour répondre dans le délai imparti à la législation européenne", le groupement explique aussi que cela s’est traduit par des "premières réalisations (qui) sont déjà effectives : nouveaux fluides, nouveaux équipements, rénovations, confinements, dispositifs de collecte et recyclage des fluides usagés reconnu par tous, formation filière..." Envisagée en 2013 en France, elle s’applique déjà en Espagne. Verdict mercredi.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format