Menu
S'identifier

L’Union TLF lance un manifeste pour la logistique urbaine

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 27.01.2021 | Dernière Mise à jour : 27.01.2021

Réalisé par la Commission logistique urbaine de l’Union TLF, ce manifeste pose en face de chaque problématique, une solution.

Crédit photo DR

L'Union TLF vient de publier un manifeste baptisé "la logistique urbaine, un atout au service des territoires !" Objectif : sensibiliser les collectivités sur le rôle de la logistique urbaine pour les encourager à l’intégrer dans leur politique d’aménagement de la ville. 

Le 26 janvier, l’Union TLF a officiellement lancé son manifeste baptisé "la logistique urbaine, un atout au service des territoires !" Un document qui vise à sensibiliser les collectivités sur le rôle de la logistique urbaine pour les encourager à l’intégrer dans leur politique d’aménagement de la ville. Un rôle qui a un peu évolué ces derniers temps. "La crise Covid a modifié depuis quelques mois les logiques de consommation, de distribution et donc de transport : télétravail, report de la restauration hors domicile vers le domicile pendant le confinement, explosion du e-commerce…", observe l’Union TLF dans son communiqué de presse.

Réalisé par la Commission logistique urbaine de l’Union TLF, ce manifeste pose en face de chaque problématique, une solution. "Plus la logistique urbaine sera pensée en amont et intégrée comme une composante clef de la politique d’aménagement de la ville, plus elle sera vertueuse ! Il y a autant de villes que de schémas logistiques : chaque filière a sa propre logistique qui doit s’adapter à chaque territoire", estime l’organisation professionnelle.

Plusieurs propositions 

Rédigée sous forme de question/réponse, plusieurs propositions émergent parmi lesquelles : 

  • faire de la logistique urbaine un levier au service de l’emploi local pour dynamiser l’attractivité du territoire ;
  • concilier la livraison urbaine et les enjeux environnementaux en optimisant notamment le nombre de colis par véhicule pour lutter contre la congestion des centres-villes ;
  • améliorer l’organisation de l’approvisionnement de la ville avec, par exemple, la sanctuarisation des espaces réservés à la logistique urbaine lors de la définition des plans locaux d'urbanisme (PLU) ou la création d’hôtels logistiques de proximité ;
  • adapter les infrastructures à la logistique urbaine de manière durable notamment en harmonisant les réglementations de circulation.

Sur ce dernier point, c’est Barcelone qui est pris en exemple par l’organisation professionnelle : "Limitation de l’accès au centre-ville pour les poids lourds (obligeant les transporteurs à trouver des solutions de mutualisation), voies dédiées aux camions de livraison, dispositif de réservation des zones de livraisons qui s’appuie sur un logiciel de prédiction de trafic… Barcelone est considérée comme l’une des villes dont le dispositif de livraison du dernier km est le plus abouti".

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format