Menu
S'identifier

Logistique urbaine : Stuart teste une formule d’entrepôt mobile

Supply Chain Magazine | Supply Chain | publié le : 27.04.2021 | Dernière Mise à jour : 26.04.2021

Les colis acheminés dans le 15ème via un véhicule de grande contenance sont ensuite dispatchés entre les livreurs Stuart circulant en vélos équipé d’une remorque.  

Crédit photo Stuart

Stuart a lancé pour 6 mois l’expérimentation d’une formule d’entrepôt mobile dans la capitale. Son principe : un véhicule préachemine les colis en provenance du site ouvert courant 2020 par Stuart près de la gare de Bercy (12 ème), stationne sur un emplacement dédié et alimente ses livreurs à vélos qui rayonnent dans le 15ème et le 16ème voisin.

En lien avec la Ville de Paris et la Mairie du 15 ème, le spécialiste de la livraison du dernier km Stuart a lancé pour 6 mois l’expérimentation d’une formule d’entrepôt mobile dans la capitale. Son principe : un véhicule de 12 à 20 m³ (selon les volumes à traiter) préachemine les colis en provenance du site ouvert courant 2020 par Stuart près de la gare de Bercy (12 ème), stationne sur un emplacement dédié convenu avec la mairie (en l’occurrence Place de Brazzaville dans le quartier de Beaugrenelle), et alimente ses livreurs à vélos dotés de remorques à assistance électrique K-Ryole qui rayonnent dans le 15ème et le 16ème voisin.

Ce modèle innovant permet d’assurer avec efficacité la livraison de petits colis dans une logique éco-responsable (ni émissions, ni nuisances sonores) et adaptée à la congestion du trafic intramuros. "La crise de la Covid-19 nous a permis de tester de nouvelles approches et de sophistiquer notre modèle de logistique urbaine en travaillant de manière très étroite et réactive avec nos clients partenaires et les pouvoirs publics", indique Damien Bon, CEO de Stuart.

Des solutions de livraison vertueuses

La formule permet de proposer des solutions de livraison vertueuses à des acteurs comme Zara, Decathlon, Sézanne ou bientôt Uniqlo (entre autres), dont les entrepôts ou ceux de leurs prestataires alimentent l’entrepôt urbain de Stuart à Paris-Bercy, son premier en propre dans la capitale, implanté sur un site de 1 200  en accord avec la Ville et la branche fret de la SNCF.

Depuis l’an dernier, Stuart s’emploie ainsi à développer son propre réseau de sites urbains, en priorité sur Paris et Londres, tout en jouant aussi de la complémentarité avec d’autres capacités du groupe La Poste, sa maison-mère à 100 % depuis 2017. "L’ambition à terme est de créer un maillage d’entrepôts urbains et d’entrepôts mobiles le plus adéquat, tant pour les usagers urbains que pour les opérateurs de livraison de colis, afin de répondre au mieux aux besoins des consommateurs et s’adapter aux pics d’activité", précise Damien Bon.

Lire également cet article sur www.supplychainmagazine.fr

Auteur

  • Maxime Rabiller

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format