Menu
S'identifier

Logistique urbaine : la data au cœur du premier atelier de l’initiative E.VO.L.U.E

Supply Chain Magazine | Supply Chain | publié le : 09.12.2019 | Dernière Mise à jour : 10.12.2019

De gauche à droite : Fabien Esnoult, CEO de Sprint Projet et membre du Conseil d’administration de l’Aslog ; Marc Dalbard, responsable Strategic Business Development Logistics Software chez PTV Group et membre du Conseil d’administration de l’Aslog ; Xavier Hua, directeur général de l’Institut du Commerce ; Julien Darthout, délégué général du Club Déméter.

Crédit photo A. Dias

AU salon Supply Chain event, les acterus de l'initiative E.VO.L.U.E. destinée à favoriser le développement de solutions de logistique urbaine orientées RSE ont annoncé que la data serait la thématique choisie pour leur premier atelier.

Les associations Aslog, Institut du Commerce et Club Déméter ont profité du salon Supply Chain Event pour annoncer que la data serait la thématique du premier atelier constitué dans le cadre leur initiative commune dénommée E.VO.L.U.E (voir NL 2948). Celle-ci a été lancée en juin et vise à favoriser le développement de solutions de logistique urbaine orientées RSE via, d’une part, la mise en commun des travaux et données des trois associations, et d’autre part, l’implication des acteurs économiques et des pouvoirs publics. "La donnée est primordiale pour procéder à des modélisations, a expliqué Xavier Hua, le directeur général de l’Institut du Commerce. Elle permet de procéder à une optimisation des chaînes d’approvisionnement, des infrastructures et des moyens opérationnels et humains." Recueillie auprès d’un maximum d’acteurs, elle permet en outre d’identifier des territoires d’expérimentations idoines.

Réunir transporteurs, chargeurs et collectivités locales

Le groupe de travail de l’atelier data a ainsi vocation à réunir des transporteurs, des chargeurs, des collectivités locales et des structures spécialisées type laboratoires ou cabinets d’experts, comprenant déjà comme membres "leaders" l’organisme GS1, l’éditeur PTV Group, l’école d’ingénieurs Mines ParisTech et la Région Ile-de-France.

Afin d’identifier des scénarios, repérer des axes d’amélioration en matière de réglementations ou encore réaliser des études de gains (sur la congestion de trafic, les émissions de CO2…), ses membres pourront s’appuyer sur les expérimentations auxquelles a déjà procédé le Club Déméter. Celui-ci a par exemple testé au printemps une nouvelle solution de livraison urbaine dans le centre-ville de Strasbourg avec Monoprix, anticipant sur le périmètre de mise en œuvre une réduction de 14 % du nombre de véhicules nécessaires et une baisse des émissions de gaz à effet de serre de 21,7 % (voir NL 2963). 

Auteur

  • Armindo Dias

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format