Menu
S'identifier

Logistique urbaine : Ecolotrans sur un site RATP avec un AutoStore mutualisé

Supply Chain Magazine | Supply Chain | publié le : 29.03.2022 | Dernière Mise à jour : 31.03.2022

Ecolotrans pourra proposer des formules mêlant stockage et livraison urbaine à partir du centre-bus RATP de Châtillon-Bagneux, au sud du périphérique, doté à la rentrée d’un AutoStore.   

Crédit photo RATP/ AutoStore

La RATP poursuit le développement de son offre RATP Logistics sur deux nouveaux sites en proche couronne parisienne : le centre bus de Charlebourg accueillera Amazon sur 300 m2 et le site de Châtillon-Bagneux un nouveau client, Ecolotrans, sur 4 000 m2. Sur ce dernier sera déployé le système de stockage et de préparation de commande Autostore.

Un système AutoStore pour un stockage ultra-compact et une préparation robotisée à 400 mètres du périphérique, des livraisons urbaines réactives et 100 % décarbonées : c’est une formule innovante que va mettre en œuvre Ecolotrans au sein de la zone RATP Châtillon-Bagneux, au sud de Paris. Avec ses 4 000 m² (2 500 couverts et 1 500 en extérieur), cet ancien centre-bus faisait partie des sites proposés à la dernière rentrée par RATP Logistics dans le cadre de son deuxième appel à projet tourné vers la distribution urbaine. Mais il s’agissait du premier permettant une occupation 24H24, à la différence des autres surfaces, seulement utilisables en journée dans une logique cross-dock.

Sur la première vague, Amazon et Chronopost avaient été retenus pour opérer sur 4 sites sur ce modèle temporaire, et Amazon est d’ailleurs aussi de cette deuxième vague, sur les 300 m² proposés sur le centre Charlebourg à La Garenne-Colombes (au nord-ouest de Paris).

Explorer de nouveaux concepts automatisés

Pour remporter la mise à Châtillon-Bagneux, Ecolotrans a proposé une formule assez inédite, conçue avec le tandem formé au printemps 2020 par le cabinet de conseil Adameo et AutoStore afin d'explorer de nouveaux concepts automatisés, relevant notamment du "micro-fulfillment". "La RATP nous a retenus pour l’originalité et la pertinence de notre projet, qui vise à rapprocher certains stocks des lieux de consommation pour une logistique urbaine plus efficace avec un minimum d’émissions de CO2", nous explique Yacine Kara, le président-fondateur d’Ecolotrans. 

Pour ce spécialiste de la livraison urbaine fondé dès 2005 et opérant notamment en vélos-cargo, l’investissement est ici de l’ordre de 2 M€, donc considérable vu son chiffre d'affaires de 18 M€, mais ses perspectives de développement sont prometteuses et d’autres projets seraient au programme avec le tandem Adameo-AutoStore. On notera qu’Ecolotrans a aussi été retenu par la RATP pour opérer en cross-dock sur deux autres centre-bus déjà au service de la logistique (Corentin et Lagny).

> Lire l'intégralité de l'article sur le ste de Supply Chain Magazine

Auteur

  • Maxime Rabiller

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format