Menu
S'identifier

Les 22 projets soutenus pour la Région Ile-de-France

Supply Chain Magazine | Supply Chain | publié le : 13.07.2020 | Dernière Mise à jour : 13.07.2020

Ces lauréats bénéficieront d’une enveloppe globale de subventions à hauteur de 7,7 M€.

Crédit photo Alexey Novikov - stock.adobe.com

La Région Ile-de-France a retenu la semaine dernière 22 des 43 projets candidats dans le cadre de son appel à manifestation d’intérêt (AMI) "Accompagnement des Territoires", lancé en janvier dernier avec l’objectif d’inciter collectivités et professionnels à collaborer pour développer une logistique vertueuse, renforcer l’attractivité du territoire francilien et réduire les nuisances environnementales.

La Région Ile-de-France a retenu la semaine dernière 22 des 43 projets candidats dans le cadre de son appel à manifestation d’intérêt (AMI) "Accompagnement des Territoires", lancé en janvier dernier avec l’objectif d’inciter collectivités et professionnels à collaborer pour développer une logistique vertueuse, renforcer l’attractivité du territoire francilien et réduire les nuisances environnementales. Ces lauréats bénéficieront d’une enveloppe globale de subventions à hauteur de 7,7 millions d'euros (M€).

Fluvial et distribution en centre-ville

  • A noter que 5 initiatives concernent la logistique fluviale : la barge fluviale de stockage déporté par Fludis (AMME SAS), le projet Green Deliriver de Marfret (pousseur fluvial hybride bioGNC/électrique et barge logistique connectée), Box2home (caisses mobiles innovantes et connectées), une expérimentation de logistique urbaine combinée fleuve/route entre Ivry-sur-Seine et Paris par Speed Distribution Logistique, et le projet LPM (Logistique propre et multimodale) de Coursier Privé.

 

  •  Six projets portent sur des initiatives innovantes et adaptées aux nouveaux usages. C’est le cas du programme PLUME de FM Logistic et Novaxia, qui bénéficiera d’un soutien financier de 500 000 € pour la transformation de fonciers urbains temporairement vacants en sites de logistique de proximité (à l’aide de modules préfabriqués) pour la distribution en centre-ville au moyen de véhicules propres, le retrait par les particuliers de leurs commandes en ligne et la gestion des retours. On retrouve aussi dans cette catégorie la start-up Jestocke.com (stockage connecté au sein des locaux vacants de bailleurs sociaux), le projet Parkunload de la Ville de Paris (aménagement d’aires de livraisons connectées dans le 4e arrondissement), l’Immeuble Inversé de Sogaris (création d’un hub logistique dans un ancien parking souterrain à Paris, rue du Grenier Saint-Lazare), Urban Hub de Stockage Plus  et enfin le projet Loop de Vinci Construction, qui consiste à réaliser des études préalables pour un système intégré de logistique urbaine s’appuyant sur un réseau d’infrastructures souterraines dans lesquelles circulent des navettes automatiques.

Économie collaborative et traitement des données

  • Cinq autres lauréats relèvent de l’économie collaborative comme Delivening, une start-up qui dissocie ingénieusement les opérations de transport du dernier km et de manutention / installation pour optimiser la livraison de colis encombrants. On y trouve aussi une initiative de transport mutualisé au départ de Rungis par Unigros, l’étude Cyclologistique d’analyse de flux par le Conseil départemental du Val-de-Marne, la création d’un concept de vélo logistique modulaire et connecté (Wello) et l’expérimentation DragonFlyPads proposée par Fan Worldwide Limited pour l’usage de drones de livraison à partir d’au moins trois sites de décollages/atterrissage sur le MIN de Rungis.

 

  • La dernière catégorie, qui rassemble 6  projets lauréats, a trait aux nouvelles méthodes de collecte et de traitement des données. On y retrouve le projet Evolue de l’Aslog, de l’Institut du Commerce et du Club Demeter (doté de 550 000 €), mais aussi Epleï de Matrice.io (utilisation d’images satellites HD pour la qualification et l’analyse détaillée de sites logistiques à distance), Visu Trafic par Orange (l’IA pour caractériser les flux logistiques de manière anonymisée grâce aux données de bornage des cartes SIM), BAC IDF par Logicités et Mauna Consulting (plateforme numérique centralisant les arrêtés de circulations), la plate-forme Cyria d’Écologie Logistique et le projet Vianova de Spark Horizon (système de suivi en temps réel de la circulation des véhicules de fret et logistique et de leurs besoins de stationnement). 

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format