Menu
S'identifier

Geodis se dote d’un AutoStore pour 270 000 lignes de commandes/jour

Supply Chain Magazine | Supply Chain | publié le : 15.10.2021 | Dernière Mise à jour : 15.10.2021

Le système AutoStore d’envergure mis en oeuvre par Bastian Solutions pour Geodis pourra traiter jusqu’à 270 000 lignes de commandes par jour.  

Crédit photo Bastian Solutions

Geodis annonce la mise en oeuvre aux Etats-Unis, sur un site de 37 000 m², du système automatisé de stockage/préparation à bacs AutoStore, pour le compte d’une grande enseigne de vêtements. Bastian Solutions déploiera l’installation, et la performance visée est de gérer 270 000 lignes de commandes traitées par jour. L’installation doit être opérationnelle dans un an.

Le retail omnicanal et l’automatisation sont décidément deux leviers clés de la forte croissance de Geodis outre-Atlantique. Quelques semaines après avoir annoncé l’ouverture programmée de 4 nouveaux sites au service de son offre “eLogistics”, dont un qui sera automatisé avec la solution Skypod du Français Exotec et le concours de son intégrateur AHS, le 3PL français dévoile un nouveau projet d’envergure : la mise en oeuvre sur un site de 37 000 m² d’un autre système automatisé de stockage/préparation à bacs, du Norvégien AutoStore, pour le compte d’une grande enseigne de vêtements. Ni le lieu ni le nom de ce dernier ne sont mentionnés, mais l’enjeu est d’étoffer les capacités de ce distributeur omnicanal au service de son activité e-commerce et de ses plus de 1 000 magasins à l’échelle des Etats-Unis.

La plus forte cadence

Seuls sont précisés à ce stade le montant du contrat (48 M$) passé avec l’intégrateur intralogistique Bastian Solutions, qui a conçu et déploiera l’installation, et la performance visée par cette dernière, soit quelque 270 000 lignes de commandes traitées par jour.

Faute de savoir s’il agira du plus gros AutoStore au monde en nombre de bacs ou de robots, on notera que Geodis et Bastian Solutions le présentent comme celui qui affichera la plus forte cadence de traitement. L’installation devrait être opérationnelle dans un an, et elle inclura l’automatisation d’autres process, qu’il s’agisse de picking avec le déploiement de 5 bras robotisés, d’emballage ou de fermeture de cartons.

> Lire l'intégralité de l'article sur www.supplychainmagazine.fr

Auteur

  • Maxime Rabiller

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format