Menu
S'identifier

Etude : la crise sanitaire aura un impact durable sur les SC

Supply Chain Magazine | Supply Chain | publié le : 13.11.2020 | Dernière Mise à jour : 13.11.2020

Supply Chain Management Concept

Rares sont les professionnels à ne pas envisager de revoir leur stratégie d’approvisionnement.

Crédit photo j-mel - stock.adobe.com

98 % des chargeurs, commissionnaires de transport et sociétés de service considèrent que cette période aura un impact durable sur l’organisation des supply chain. C'est ce que révèle une étude mondiale menée par Bolloré Logistics et la société d’analyses de données Ti.

L’impact de la crise sanitaire sur les supply chain ne sera pas limité dans le temps. D’après une étude mondiale menée par le prestataire Bolloré Logistics et la société d’analyses de données Ti (‘Transport de fret : quel avenir dans un mode post covid’), 98 % des chargeurs, commissionnaires de transport et sociétés de service considèrent que cette période aura un impact durable sur l’organisation des supply chain (37 % significativement, 36 % modérément et 25 % légèrement).

Développer la flexibilité de la SC

Les sondés sont ainsi 64 % à vouloir développer la flexibilité de leur SC. "Pendant la crise, de nombreux secteurs d’activité se sont retrouvés à l’arrêt faute de pouvoir s’adapter à des manques de matériaux ou de composants clés, rappelle l’étude. A moyen terme, les supply chain les plus performantes seront donc celles qui pourront atténuer le plus efficacement ces types de perturbation, que ce soit via le recours à davantage de fournisseurs ou encore la sollicitation de prestataires logistiques spécialisés dans certaines zone géographiques ou la planification des flux."

Résultat, rares sont les professionnels à ne pas envisager de revoir leur stratégie d’approvisionnement (seulement 12 %), contre 31 % qui cherchent à identifier d’autres zones géographiques d’approvisionnement et 17 % à travailler avec davantage de fournisseurs. 14 % envisagent par ailleurs de moins recourir au juste à temps et 9 % prévoient de réduire le nombre de leurs fournisseurs. "La pandémie a montré à de nombreux sondés qu’une dépendance excessive à l’égard de certaines zones géographiques devait être corrigée", poursuit l’étude.

Davantage de visibilité

Les professionnels sont aussi demandeurs de davantage de visibilité temps réel. Un peu plus de 75 % des sondés estime en effet que leurs attentes dans ce domaine a augmenté avec la crise sanitaire. L’étude montre aussi que 43 % des professionnels comptent augmenter le nombre de partenaires logistiques avec lesquels ils travaillent et qu’ils sont 26 % à envisager d’intégrer de nouvelles solutions technologiques via ces mêmes partenaires (20 % via la personnalisation de systèmes tiers existants et 18 % via un développement interne).

Auteur

  • Armindo Dias

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format