Menu
S'identifier

En Scandinavie, distribution de colis et collecte de déchets collaborent

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 13.02.2020 | Dernière Mise à jour : 13.02.2020

En 2017, le service de livraison Bring, l’entreprise de ramassage des ordures Ragn-Sells et la société immobilière Vasakronan lancent l’initiative "Älskade stad" (ville aimée) à Stockholm.

Crédit photo DR

Dans plusieurs villes de Suède, les services de collecte des ordures collaborent avec les distributeurs de colis, pour des raisons environnementales. Cette coopération,démarrée à Stockholm voici deux ans, a été étendue à Malmö, puis à la Norvège, à Trondheim et Oslo. Cette initiative privée avait été lancée par l'entreprise de livraison Bring, le groupe de retraitement des déchets Ragn-Sells, la société immobilière Vasakronan et la ville de Stockholm.

De plus en plus de villes de Scandinavie couplent services de livraisons et de ramassage des ordures, pour éviter les trajets à vide et protéger l’environnement. L’expérience, démarrée voici deux ans à Stockholm, s’est entre-temps étendue à la Norvège. Mi-janvier, Trondheim, en Norvège, a rejoint le mouvement. Malmö, en Suède, et Oslo, en Norvège, avaient déjà franchi le pas.

À la fois positif et rentable

En 2017, le service de livraison Bring, l’entreprise de ramassage des ordures Ragn-Sells et la société immobilière Vasakronan lancent l’initiative "Älskade stad" (ville aimée) à Stockholm. Bring se rendait alors chaque matin vers le centre chargé de colis à distribuer tandis que Ragn-Sells se rendait vers le centre à vide. D’où l’idée de combiner les deux services. "Nous voulions démarrer quelques chose qui soit positif pour l’environnement et réalisable du point de vue économique", explique Tobias Abonde, de la filiale de la poste suédoise Bring.

500 colis par jour livrés à Stockholm

Le projet n’est pas soutenu par les pouvoirs publics et doit donc être rentable. Les colis sont désormais livrés par des véhicules électriques développés pour la circonstance. "Comme ils ne font pas de bruit, ils peuvent aussi circuler la nuit", précise Tobias Abonde. Le livreur repart avec les ordures recyclables, type papier, cartons et emballages. "Nous travaillons avec des immeubles de bureaux, où les quantités d’ordures recyclables sont importantes", précise Bring. Colis et déchets recyclables sont entreposés dans un même centre, où leur répartition est organisée. Bring, qui livre chaque jour 500 colis dans Stockholm, s'est entre-temps équipé de quatre véhicules de livraison électriques.

Auteur

  • Nathalie versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format