Menu
S'identifier

Emploi : les métiers de la supply chain à la croisée… des visions

Supply Chain Magazine | Supply Chain | publié le : 01.10.2018 | Dernière Mise à jour : 01.10.2018

Le critère numéro 1 de sélection des recruteurs en supply chain ne serait pas pas l'expérience (qui arrive en n° 2), mais bien les fameux "soft skills" : confiance en soi, empathie, gestion du stress, communication, créativité, audace, curiosité, sens du collectif...

Crédit photo Adobe Stock

Une enquête sur l'emploi dans les secteurs de la Supply Chain, du transport et de la logistique montre les divergences entre la perception des candidats et celle des employeurs. Du point de vue des salaires, opportunités ou critères, les informations prouvent que ce marché est en constante évolution.

Réalisée par le cabinet de recrutement Fed Supply en partenariat avec l'Aslog, La nouvelle enquête 360° sur l'emploi en Supply Chain, transport et logistique apporte quelques éléments inédits de réflexion sur la perception du marché, à la fois côté offre et côté demande. L'étude a été menée entre décembre 2017 et mai 2018 auprès de 658 candidats potentiels, et les bureaux Fed Supply en régions Nord, Grand Ouest, Île-de-France et Sud-Est ont parallèlement interrogé 65 recruteurs. Premier constat : 54 % des candidats jugent les salaires plutôt conformes à leurs attentes, ce qui est plutôt encourageant pour les employeurs, qui selon Fed Supply, créent actuellement en majorité des postes s'adressant à des profils jeunes diplômés ou débutant. Et même si les candidats du panel sont 55 % à exercer une activité professionnelle depuis plus de 10 ans, cela ne les empêche pas de considérer à 64 % qu'il y a davantage d'opportunités de postes en ce moment.

Critère n° 1, les fameux "soft skills"

En revanche, ils ne sont que 33 % à penser que les postes permanents ont le vent en poupe, alors que 61 % des employeurs interrogés disent privilégier les CDI. Autre décalage intéressant : contrairement à ce que pensent les candidats, le critère numéro 1 de sélection des recruteurs en supply chain ne serait pas pas l'expérience (qui arrive en n° 2), mais bien les fameux "soft skills" : confiance en soi, empathie, gestion du stress, communication, créativité, audace, curiosité, sens du collectif...

Des postes de plus en plus segmentés

Employeurs et candidats se rejoignent néanmoins sur le même constat : les postes de la Supply Chain deviennent de plus en plus segmentés : responsable S&OP, responsable appro, responsable planning, etc. "Nous constatons que c'est la croissance de l'activité qui oblige les organisations à segmenter les responsabilités afin de gagner en efficacité", explique Romain Devriese, directeur associé Fed Supply.

Une grille de rémunération par région complète l'étude, avec des focus sur les différents métiers : planification, prévision des ventes, coordination logistique, approvisionnement, exploitant de plate-forme, transport & douane.

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format