Menu
S'identifier

Emploi : France Logistique lance une cellule de veille pour la filière

L'Officiel des Transporteurs | Supply Chain | publié le : 21.07.2020 | Dernière Mise à jour : 21.07.2020

Tous les deux mois, une enquête sera mise en ligne pour déterminer à intervalles réguliers les besoins des entreprises.

Crédit photo DR

Les organisations membres de France Logistique ont décidé de mettre en place, avec l’appui de l’AFT, une cellule de veille de l’évolution des emplois et des compétences de la filière logistique. Objectif : déterminer les nouveaux besoins engendrés par le Covid-19.

Face au risque de fragilisation des emplois du secteur transport-logistique en répercussion de la crise et pour assurer la performance française de la chaîne logistique, une cellule de veille du marché du travail a été lancée par les organisations membres de France Logistique (FNTR, OTRE, Union TLF, AUTF, CGI, AFILOG), avec l’AFT.

Cette cellule orientera les décisions et l’action en vue d’accompagner des démarches concrètes en faveur du soutien et du développement de l’emploi.  Elle répondra à trois enjeux : apprécier les activités et bassins d’emploi qui recrutent des emplois logistiques ; repérer, avec les services de l’Etat, les entreprises en difficulté susceptibles de remettre sur le marché du travail des personnes exerçant des emplois logistiques ; identifier les emplois potentiellement menacés, substituables, mais aussi émergents, ou encore dont la préservation est stratégique.

Une première enquête en ligne

Tous les deux mois, une enquête sera mise en ligne pour déterminer à intervalles réguliers les besoins des entreprises. La première campagne d’enquête a débuté le 15 juillet et se clôturera le 24 juillet, la suivante sera lancée mi-septembre. Les résultats viseront à mettre en place des actions pour préserver les compétences et faire en sorte qu’elles soient disponibles lors de la reprise d’activité.

Des démarches individuelles et collectives pourront être mises en œuvre, telles que la mise en relation d’employeurs avec des salariés victimes de restructurations d’entreprises. Les besoins des entreprises pourront ainsi être satisfaits tout en évitant une fuite des compétences hors de la filière. Enfin, cette cellule entend favoriser l’emploi des jeunes et soutenir l’apprentissage, afin d’attirer les talents de demain.

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format