Menu
S'identifier

Chartes de logistique urbaine durable : point d’étape un an après l'AMI interLUD

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 02.09.2021 | Dernière Mise à jour : 02.09.2021

En juillet 2021, cinq conventions étaient déjà signées avec le Grand Besançon, Rennes Métropole, le pays de Grasse, Valence Romans Agglomération et la Métropole de Versailles Grand Parc.

Crédit photo

Le programme InTerLUD, lancé il y a un an, vise à accompagner les collectivités dans la création de chartes de logistique urbaine durable en partenariats avec les transporteurs. Cinq d’entre elles se sont déjà engagées sur les 50 visées.

Lancé il y a un an, l’appel à manifestation d’intérêt InTerLUD (Innovations territoriales et logistique urbaine durable) dresse son premier bilan. Ce programme, financé par le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE), a pour objectif d’accompagner 50 collectivités et leurs partenaires dans la coconstruction de chartes de logistique urbaine durable. Les transporteurs devront s’y faire, il sera difficile d’échapper à cette cette dynamique qui concerne aussi bien les grandes agglomérations que les territoires moins denses. Les villes de plus de 150 000 habitants doivent en effet envisager la création de Zones à Faibles Emissions (ZFE) tandis que les territoires moins denses sont pour leur part concernés par des objectifs définis dans leur Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET).

Une centaine de collectivités intéressées

En juillet 2021, cinq conventions étaient déjà signées avec le Grand Besançon, Rennes Métropole, le pays de Grasse, Valence Romans Agglomération et la Métropole de Versailles Grand Parc. "D’autres sont en cours de délibération ou en processus de signature, et des rencontres ont déjà eu lieu avec une centaine de collectivités. Certaines d’entre elles sont déjà pleinement engagées dans la démarche et utilisent le plan de mobilité et le diagnostic du transport de marchandises pour développer leurs actions, d’autres commencent la réflexion", indique le Cerema, qui assure des formations de sensibilisation et de pilotage auprès des collectivités intéressées. Quatorze les ont déjà suivies, avec des retours jugés "très positifs".

Diagnostic des flux

Pour mettre en place ces chartes, des ateliers réunissant les acteurs économiques (grossistes, transporteurs, producteurs, industriels, commerçants, PME…) et un séminaire avec les collectivités permettent de travailler en groupes et sous-groupes jusqu'à la signature du plan d'action partagé. Celui-ci repose notamment sur la réalisation d’un diagnostic des flux logistiques locaux, éventuellement les nouveaux canaux de distribution, l’organisation de la chaîne logistique et une vision prospective, comme cela a été fait à Rennes. InTerLUD disposera d’un stand sur lors de la prochaine SITL (13-15 septembre).

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format