Menu
S'identifier

Parfumerie

A-sis orchestre l'automatisation chez Christian Dior

Supply Chain Magazine | Supply Chain Magazine actualité | publié le : 08.01.2019 | Dernière Mise à jour : 08.01.2019

Plusieurs systèmes automatisés cohabitent sur le site orléanais, mais l'ensemble est orchestré par LMxT.

Crédit photo DR

Parfums Christian Dior a changé de WMS en renouvelant sa confiance à A-sis sur son centre international de distribution de Saint-Jean-de-Braye, près d'Orléans, et en migrant du WMS LM7 à sa solution LMxT de gestion d'entrepôt et de flux pour les grandes entreprises. Ce déploiement s'inscrit dans une collaboration initiée il y a 15 ans mais aussi dans une évolution plus globale des outils et process engagée en 2017 sur ce site qui expédie chaque jour plusieurs milliers de commandes aux quatre coins du monde. Christian Dior a notamment poussé le curseur de l'automatisation au-delà de la mécanisation historique d'une partie de la préparation via des convoyeurs et machines d'emballages intégrés par Savoye, la maison-mère d'A-sis. Reste que pour la nouvelle installation de stockage et de préparation de commandes en goods-to-man, c'est Knapp qui avait été retenu avec un vaste système à navettes alimentant huit postes de préparations et pas moins de trois robots poly-articulés (voir NL 2771). A-sis fait toutefois valoir que LMxT gère et orchestre l’ensemble des flux, depuis l’entrée des marchandises jusqu’à l’expédition des commandes, et que son module WCS pilote les équipements déployés à l'époque par Savoye, tandis que la solution Kisoft de Knapp pilote l'installation la plus récente. Par ailleurs, le module LM Label de la suite LMxT prend en charge la partie éditique et transport, et il est prévu d'intégrer LM Tracking, le portail web permettant d'assurer la traçabilité des livraisons. En fait, cette collaboration entre Christian Dior et A-sis a donné lieu à un véritable « core model » : LMxT a également été déployé sur la plateforme régionale de distribution du parfumeur à Singapour, elle aussi dotée d’un système goods-to-man. « Mettre en place une solution globale et duplicable a permis une meilleure implication des équipes, facilité la maintenance des systèmes et des outils et ainsi augmenté l’efficience de la supply chain internationale de notre client », indique Brice Pozzoli, responsable Développement International A-sis. En revanche, sur de plus petites plateformes de distribution de la zone Asie-Pacifique ou au Mexique, c'est le WMS Magistor d'A-sis qui est utilisé. MR

 

Auteur

  • Maxime Rabiller

Supply Chain Magazine I Supply Chain Magazine actualité

Une praticienne de la supply chain à la tête de l'ISLI

Supply Chain Magazine I Supply Chain Magazine actualité

Sogaris doublement lauréate de l’appel à projet « Réinventer Paris 2 »

Supply Chain Magazine I Supply Chain Magazine actualité

Bata en pleine transformation de sa supply chain avec Oracle Retail

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format