Menu
S'identifier

Interview

Vincent Girma, RAS Intérim : "Eurotemps permet de proposer des solutions d’intérim européennes"

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 23.01.2020 | Dernière Mise à jour : 24.01.2020

Vincent Girma, Pdg de RAS Intérim.

Crédit photo DR

RAS Intérim est à l’origine de la création d’Eurotemps, un groupement européen lancé le 7 janvier et qui réunit cinq partenaires spécialistes de l’intérim pour le transport et la logistique. Pour Vincent Girma, Pdg de RAS Intérim, cette initiative vise à répondre aux besoins de la clientèle internationale.

L'Officiel des transporteurs : Quels sont les objectifs du groupement européen Eurotemps ?

Vincent Girma : Dans la logistique et le transport, les acheteurs décident de faire des appels d’offres non plus seulement français, mais européens. Des clients, des grands groupes mais aussi des PME, nous ont souvent demandé si nous étions à Milan, à Francfort… Je m’étais posé la question d’ouvrir des agences dans plusieurs pays, mais cette solution aurait requis de gros investissements et, surtout, aurait pris des années. J’ai donc réuni les dirigeants de ASAP.be de Belgique, d’Expertum d’Allemagne, d’Orienta d’Italie et Pologne et de Talenter du Portugal l’année dernière pour leur présenter le projet d’un partenariat. RAS est aussi présent en Espagne et au Luxembourg, nous couvrons donc huit pays, ce qui nous permet de proposer des solutions européennes à nos clients. Ce format nous permet par ailleurs de garder un caractère PME, de proximité, ce qui aurait été plus compliqué si nous étions devenus un grand groupe de travail temporaire européen.

L'OT : Y a-t-il eu des critères pour la sélection des partenaires ?

V. G. : L’objectif était de rassembler des acteurs ambitieux qui partageaient notre orientation client, notre grand intérêt pour la qualité de services, ainsi que notre âme d’entreprise familiale qui nous garantit une grande flexibilité, grâce à des structures décisionnelles allégées. J’ai identifié des entreprises de travail temporaire, des PME familiales, dont les patrons sont propriétaires, et qui ont mis au centre de leurs préoccupations la qualité de service, pour les intérimaires comme pour les clients : l’humain est très important. Par exemple en Belgique, Ruben Peumans, P-dg de ASAP.be, a repris l’entreprise de sa famille. Comme le nom du groupe l’indique, ils sont dans la réactivité, comme nous, et leur devise est "Enjoy your job". Nous partageons ainsi la même philosophie.

L'OT : Comment fonctionne ce partenariat ?

V. G. : Nous avons monté une structure, un groupement d’intérêt économique européen, dont le siège est à Paris. Il y a un travail collaboratif pour répondre aux grands groupes, mais aussi aux PME qui auront besoin d’un accompagnement en termes de recrutement. Ce n’est pas seulement un accord mais une vraie entreprise, qui va permettre de répondre de manière européenne, de communiquer tout en conservant chacun notre identité nationale.

> Lire l'intégralié de l'article dans L'Officiel des transporteurs n° 3005 du vendredi 24 janvier 2020.

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format