Menu
S'identifier

Vienne interdit la circulation aux camions sans assistant électronique d’angle mort

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 24.02.2020 | Dernière Mise à jour : 24.02.2020

À Vienne, on compte en moyenne 20 morts par an dans un accident de la circulation. La moitié sont des piétons ou des cyclistes.

Crédit photo DR

Vienne interdit son accès aux camions sans assistant électronique d'angle mort à partir du 15 avril. À compter de cette date, aucun véhicule de plus de 7,5 t ne pourra circuler dans la capitale autrichienne sans équipement. Vienne devient ainsi pionnière en Europe. Les systèmes autorisés ne pourront être consitués seulement d'une caméra et d'un écran. Ils devront être équipés d'un système d'alerte acoustique ou visuelle.

Vienne, capitale de l'Autriche, sera la première grande ville d’Europe à interdire aux camions qui ne seraient pas équipés d’un assistant électronique d’angle mort de tourner à droite. La mesure – qui équivaut à une interdiction de circuler – concerne tous les véhicules de plus de 7,5 tonnes. La décision a été annoncée par la responsable des Transports de la ville, la Verte Birgit Hebein, alors que la ville avait demandé en vain au ministre des Transports fédéral d’imposer de telles interdictions à travers tout le pays. 

Contrôles et sanctions ne seront pratiqués qu’à l’issue d’une période transitoire, à compter de 2021, laissant onze mois aux entreprises de transport pour s’équiper. Les 300 camions de la municipalité (ramassage des ordures, nettoyage des rues, etc.) ont tous été équipés au cours des derniers mois, après avoir testé quelque neuf modèles d’assistant électronique d’angle mort. Les bus ne sont pas concernés par la mesure, du fait de leur meilleur champ de vision.

Précurseur au sein de l’Union européenne

Vienne prend ainsi un rôle précurseur au sein de l’Union européenne, qui a adopté une mesure similaire pour tous les modèles les plus récents à compter de 2022, et de 2024 pour les nouvelles immatriculations. Les associations de cyclistes et de défense des droits des piétons réclament depuis des mois une telle interdiction, alors qu’un peu partout en Europe, la recrudescence d’accidents graves impliquant des camions tournant à droite provoque la colère de l’opinion. À Vienne, on compte en moyenne 20 morts par an dans un accident de la circulation. La moitié sont des piétons ou des cyclistes. À Berlin, on compte déjà 10 cyclistes ou piétons accidentés depuis le début de l’année par un camion ou un bus.

Un signal d’alarme, acoustique ou visuel

La directive viennoise précise que le modèle d’assistant électronique installé ne pourra étre équipé seulement d'une caméra et d'unmoniteur. Le système devra impérativement compter un signal d’alarme, acoustique ou visuel. L’installation de tels modèles coûte environ 3 000 € par véhicule. Vienne subventionne l’équipement à hauteur de 900 € maximum. "La demande est, pour l’instant, encore limitée", précise Birgit Hebein, selon laquelle 72 entreprises ont déposé une demande de subvention pour un total de 185 camions, soit 113 000 € de subventions.

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format