Menu
S'identifier

Vaincre les clichés : le jeu des 7 familles de Femmes en mouvement

FranceRoutes | Routier | publié le : 22.02.2021 | Dernière Mise à jour : 22.02.2021

L’objectif est de donner envie aux jeunes filles de s’engager dans les métiers de la mobilité.

Crédit photo Femmes en Mouvement

Pour encourager les filles à choisir les métiers du transport et de la mobilité, le réseau professionnel féminin Femmes en Mouvement lance le premier jeu des 7 familles de la mobilité au féminin.

“Ce sont des métiers d’hommes !” Ce cliché, les adhérentes de Femmes en Mouvement, le réseau professionnel féminin des transports, l’ont toutes entendu. C’est pourquoi elles éditent le premier jeu des 7 familles sur les métiers de la mobilité où les classiques Papi, Mamie, Papa, Maman, fils et fille de chaque famille sont remplacés par des femmes qui exercent des métiers différents dans le secteur des transports et de la mobilité.

De nombreux métiers méconnus

L’objectif est de donner envie aux jeunes filles de s’engager dans les métiers de la mobilité. Ceux-ci sont nombreux mais méconnus. Aussi, au moment de choisir leur orientation, il n’est pas facile pour les jeunes, et plus spécialement les jeunes femmes, de s’engager dans le parcours qui permettra d’y trouver un emploi épanouissant.

Le célèbre jeu des 7 familles consiste à rassembler le plus de familles possibles dans une thématique donnée. Pour cette première édition, les membres de Femmes en Mouvement ont choisi les familles suivantes :

  • le transport public,
  • le transport ferroviaire,
  • le vélo,
  • le transport de marchandises,
  • l’espace public,
  • les politiques publiques d’aménagement de l’espace,
  • et enfin une famille constituée de 6 femmes travaillant sur la mer, dans l’air et dans l’espace.

Dans chaque famille, 6 femmes figurent : elles font des métiers opérationnels (conductrice de bus, livreuse à vélo, mécanicienne) ou stratégiques (dirigeante d’un des premiers opérateurs de transport public, ministre, vice-présidente de la commission transport au parlement européen).

Toutes ont accepté de se prêter à l’exercice en autorisant Bénédicte Tilloy, elle-même ex-cheminote et cadre dirigeante de la SNCF, à réaliser leur portrait en aquarelle. Chacune d’entre elles décrit également en quelques mots son parcours, son métier et partage ses sources d’épanouissement.

Lire l'intégralité de l'article sur www.franceroutes.fr

Auteur

  • Nicolas Grumel

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format