Menu
S'identifier

Une usine de batterie en France prévue pour 2022

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 03.10.2019 | Dernière Mise à jour : 03.10.2019

Le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire a annoncé le 19 septembre la construction d’une usine pilote franco-allemande de batteries pour voitures électriques.

Crédit photo DR


Dans le cadre de l’Airbus des batteries électriques pour véhicules, la France et l’Allemagne ont acté le démarrage de la construction d’une usine pilote en Nouvelle-aquitaine fin 2019, avec une première production en 2022. Une seconde usine sera installée outre-Rhin en 2024. 

Le projet d’Airbus des Batteries prend enfin son envol. Le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire a annoncé le 19 septembre la construction d’une usine pilote franco-allemande de batteries pour voitures électriques. Il s’agit d’une "initiatives industrielle majeure" dans des secteurs où l’Europe accuse un important retard par rapport aux pays asiatiques et notamment la Chine, a-t-il expliqué à l’issue du 50è Conseil économique et financier franco-allemand à Bercy.

Une importance d’autant plus vitale que 40 % du marché automobile européen (léger) devrait être sous motorisation électrique en 2030 selon les projections du cabinet AlixPartners, avec 27 % de véhicules totalement électriques et 13 % de véhicules "plug-in" hybrides. 

Production en 2022 

Le projet de construction d’une filière européenne de batteries pour voitures électriques – lesquelles concentrent une part importante de la valeur ajoutée de ces nouvelles motorisations (jusqu’à 50 %) – a été lancé il y a près de deux ans et a reçu en mai le feu vert de Bruxelles. Il s’agit de mobiliser au maximum 1,2 milliard de subventions pour quelque 4 milliards d’argent privé.

L’usine pilote sera située dans la région Nouvelle Aquitaine et la première pierre posée d’ici à fin 2019, a indiqué M. Le Maire. L’implantation exacte du site – qui devrait compter environ 150 à 200 salariés – n’a pas été précisée. Tout comme celle de la véritable usine, destinée à la fabrication de série, qui sera construite "en France" et devrait être opérationnelle en 2022, avec 2 000 emplois à la clé.

Dans une interview donnée au Républicain Lorrain le 20 septembre, Bruno Le Maire a souhaité que cette usine soit installée dans l’Est de la France. En parallèle, une seconde usine de batteries électriques sera "installée en Allemagne en 2024", a-t-il ajouté. 

Opel, Peugeot, Total et Saft 

"Aujourd’hui nous pouvons vous annoncer le démarrage du premier projet, que nous allons notifier dans quelques jours à la Commission européenne, avec Opel, Peugeot, Total et Saft et quelques autres entreprises", a précisé son homologue allemand Peter Altmaier à propos de l’usine pilote.

Au-delà de ce premier consortium, "nous allons lancer avant la fin de l’année un deuxième IPCEI (Important project of common european interest), cette fois sous direction allemande et avec la participation d’entreprises françaises", a encore indiqué le ministre allemand de l’Economie."Il y a en Allemagne 20 entreprises qui y participent, et au-delà, des entreprises de Pologne, de Suède et d’autres pays européens", selon M. Altmaier.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format