Menu
S'identifier

Un salaire minimum pour les conducteurs étrangers au Danemark

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 14.12.2020 | Dernière Mise à jour : 14.12.2020

Les camions immatriculés à l’étranger devront par ailleurs se faire enregistrer en ligne avant de franchir la frontière afin de faciliter les contrôles par les autorités.

Crédit photo Bodo Marks/dpa/picture-alliance

Le salaire minimum entre en vigueur au Danemark en janvier 2021 pour les conducteurs immatriculés à l'étranger. Le niveau du salaire minimum atteint 22,15 € de l'heure. Les amendes pour non-respect peuvent atteindre 10 000 couronnes danoises. 

Le Parlement danois a adopté au courant de l’été une loi qui rend obligatoire l’application des minimums sociaux danois aux conducteurs de camions immatriculés à l’étranger. Ces nouvelles dispositions entreront en vigueur dans quelques semaines, début 2021. Que ce soit dans le cadre de contrats de cabotage, de transports combinés ou de trajets simples à travers le royaume, les conducteurs étrangers devront à l’avenir toucher au minimum 164,96 couronnes danoises de l’heure, soit 22,15 €. Seuls les véhicules en mission TIR et ceux de 3,5 tonnes échapperont à la règle.

Les camions immatriculés à l’étranger devront par ailleurs se faire enregistrer en ligne avant de franchir la frontière afin de faciliter les contrôles par les autorités compétentes, qu’il s’agisse de la police ou de l’administration chargée des transports.

70 000 DKK en cas de récidive

Lors de l’enregistrement du véhicule, le transporteur devra fournir le nom et l’adresse de l’entreprise, les données du véhicule, les dates de début et de fin de la mission au Danemark, les coordonnées du conducteur ainsi que les documents relatifs au transport tels que le certificat de la mission ainsi que le contrat de travail du chauffeur.

Le montant des amendes prévues est salé : 10 000 DKK (couronnes danoises, soit 1 345 €) pour non-enregistrement sur les fichiers danois ; 20 000 DKK en cas de récidive ; 35 000 DKK (4 700 €) pour non-respect du salaire minimum et 70 000 DKK en cas de récidive. La loi prévoit également l’immobilisation du véhicule dans certains cas extrêmes. 

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format