Menu
S'identifier

Travail dissimulé et fraude sociale : les transports au 5e rang en 2016

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 09.05.2017

L’ensemble des redressements en 2016 a représenté un montant de 555 M€ en 2016 (entre 25 % et 40 % pour travail dissimulé).

Crédit photo DR

À la chasse à la fraude sociale, aux travail dissimulé, défauts de déclaration ou fausses domiciliations fiscales, l'Urssaf a effectué 7 000 contrôles en 2016. 89 % ont révélé une fraude.

Les Urssaf chassent la fraude sociale, le travail dissimulé, les défauts de déclaration, les fausses domiciliations fiscales… Sur instruction du gouvernement et de Bercy, elles ont effectué plus de 7 000 contrôles en 2016 et dans 89 % des cas, selon l’agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss), ceux-ci ont révélé une fraude.

Le fruit de "contrôles mieux ciblés", où les enjeux financiers sont les plus importants, reconnaît l’administration dans Les Échos du 27 avril.

555 M€ de redressement

Le secteur du BTP génère à lui seul 51 % des redressements après enquêtes (voir graphique ci-dessus).

Le secteur des transports arrive en 5e position, avec 4,1 % des fraudes détectées, le plus souvent en lien avec le travail détaché. L’ensemble des redressements en 2016 a représenté un montant de 555 M€ en 2016 (entre 25 % et 40 % pour travail dissimulé).

Une hausse tangible par rapport aux 463 M€ enregistrés en 2015 et aux 401 M€ en 2014. Dans de nombreux cas, ces amendes font ensuite l’objet de recours juridiques.

9,6 millions de cotisants

Rappelons que l’Acoss, dirigé depuis janvier 2017 par Yann-Gaël Amghar, est la caisse nationale des Urssaf. Elle pilote et anime son réseau pour assurer le recouvrement et la gestion de près 490 Md€ de cotisations et contributions sociales ainsi que l’accompagnement des 9,6 millions de cotisants. Elle assure la gestion commune de la trésorerie des différentes branches du régime général.

Pour information, l’Acoss publie chaque mois des indicateurs sur l’évolution des déclarations d’embauche, des effectifs salariés du secteur privé, de la masse salariale, des taux d’impayés à échéance…

Auteur

  • Benoît Barbedette

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format