Menu
S'identifier

Traton compte sur TuSimple pour développer ses camions autonomes

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 05.10.2020 | Dernière Mise à jour : 05.10.2020

TuSimple a également annoncé qu’elle allait codévelopper d’ici 2024 une gamme de camions semi-autonomes avec le constructeur américain Navistar (détenu en partie par le groupe Traton).

Crédit photo

Traton, la division véhicules utilitaires de Volkswagen, vient de conclure un partenariat avec la start-up TuSimple, spécialiste de la conduite automatisée, afin de faire rouler des camions sans conducteurs en Europe. Premier essai prévu sur 300 km en Suède avec Scania.

Traton, la division véhicules utilitaires de Volkswagen et maison-mère de Scania et MAN, indique qu’elle vient de nouer un partenariat avec TuSimple, une société de technologie de conduite automatisée basée à San Diego, pour développer des camions autonomes sur le sol européen. Traton a également pris une participation minoritaire dans TuSimple. "Ce partenariat est le premier du genre en Europe", signalent dans un communiqué les deux partenaires. Ces derniers indiquent qu’ils viennent de lancer un programme de développement pour exploiter la première liaison hub-to-hub autonome avec des camions Scania de niveau 4 en Suède, entre Södertälje (au sud de Stockholm) et Jönköping. Soit une distance de près de 300 km. Aucune date de lancement n’a pour l’instant été évoquée.

Valeur supplémentaire

Créée en 2015, la start-up sino-américaine TuSimple est notamment soutenue par Sina, Nvidia et UPS. Elle exploite une flotte de 40 camions autonomes aux États-Unis qui sont utilisés pour les tests et pour transporter du fret entre l'Arizona et le Texas (dont une vingtaine de trajets pour UPS par semaine). TuSimple a également annoncé qu’elle allait codévelopper d’ici 2024 une gamme de camions semi-autonomes avec le constructeur américain Navistar (détenu en partie par le groupe Traton). Notons que Traton, à travers Scania notamment, teste depuis plusieurs années des technologies de conduite autonome, les développements les plus récents portant sur un prototype de bus (NXT) et un porteur de chantier sans cabine (AXL).

Le partenariat avec TuSimple permettra de changer de dimension en faisant rouler les véhicules sur route ouverte. "Le partenariat mondial avec TuSimple constitue une nouvelle étape pour devenir un leader mondial. Les technologies d'avenir qui apportent une valeur supplémentaire à nos clients représentent un élément clé de notre stratégie", souligne Matthias Gründler, directeur général de Traton.

Pénurie de chauffeurs

Traton se fixe à présent l’objectif de tester des flottes de camions sans conducteur sur les routes de la Suède, de l'Allemagne ainsi que d’autres pays non précisés. "Cela pourrait servir à lutter contre le manque croissant de chauffeurs à moyen terme. Les experts estiment une pénurie d'environ 60 000 conducteurs rien qu'en Allemagne. De plus, la conduite autonome permet de maximiser l'utilisation globale des camions. Il est concevable que les premiers cas de déploiement puissent être conduits en dehors des zones spécialement délimitées, en particulier pour les routes hub-to-hub très fréquentées", précise le groupe.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format