Menu
S'identifier

Transports Péjy : "On a voulu tout concentrer, tout numériser, et ça donne des tonnes de bugs"

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 12.03.2018 | Dernière Mise à jour : 12.03.2018

Yvan pupier, dirigeant des Transports Péjy (Loire - 42).

Crédit photo DR

Spécialistes du transport de matières dangereuses, les Transports Péjy emploient 60 salariés à Saint-Étienne, dans le département de la Loire. Yvan Pupier, dirigeant, nous relate les difficultés rencontrées avec l’ANTS, l’agence nationale des titres sécurisés, qui délivre les permis de conduire et les cartes grises, et les difficultés qui en découlent.

"Spécialistes du transport de matières dangereuses, nous ressentons, depuis plusieurs mois, un frémissement de reprise. Même si nous enregistrons, en ce début d’année, un léger tassement sur notre activité du BTP (15 % du CA), dû principalement aux intempéries de février. Par ailleurs, nous sommes confrontés à un défaut d’attractivité du métier de conducteur.

Nous attendons des futurs accords d’entreprises qu’ils reviennent sur les conventions collectives, que nous jugeons archaïques. Chez Péjy, nous formons, depuis 40 ans, de nombreux jeunes et seniors en reconversion.

Des difficultés avec l'ANTS

Nous tenons à profiter de cette tribune pour évoquer les problèmes que nous, transporteurs, rencontrons auprès de l’ANTS, l’agence nationale des titres sécurisés, qui délivre les permis de conduire et les cartes grises. Cinq mois après l’obtention de leur permis, deux de nos conducteurs ne l’ont toujours pas reçu. Deux sur soixante, pour une PME comme la nôtre, c’est trop !

Nous avions prévu de reconvertir un ancien conducteur de plus de 50 ans au métier de formateur. Pour cela, il lui faut son permis SPL. Bien qu’handicapée, cette personne est très motivée et veut finir sa carrière chez nous. On est prêt à lui donner sa chance mais sans son permis, comment voulez-vous qu’elle encadre notre personnel ? D’autant que son contrat de professionnalisation arrive bientôt à terme.

Des bugs dus à la digitalisation

Les Transports Péjy sont situés à Saint-Étienne et notre agence ANTS se trouve à Lille... On a voulu tout concentrer, tout numériser et ça donne des tonnes de bugs. Nous envoyons de nombreux courriels, mais aucune réponse de la part de l’Administration. Même l’Aftral, qui a tenté de les joindre, n’a jamais été recontactée ! Nous avons rencontré les politiques régionaux, écrit au président de la République et à Mme Borne. Il semble toutefois que le vent tourne : une trentaine de questions sur le sujet doivent, prochainement, être traitées à l’Assemblée nationale." 

 

Repères

Siège : La Talandière (42)
CA 2017 : 5,5 M€
Effectif : 60 salariés
Parc : 72 moteurs, 5 VUL
Activités : Transport de matières dangereuses et matériaux

Auteur

  • David Delion

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format