Menu
S'identifier

Le témoin de la semaine

Transports Montbrisonnais : "Qu’en est-il de la charte et du label CO2 ?"

Indicateurs | publié le : 02.10.2018 | Dernière Mise à jour : 02.10.2018

Manuel Gomes, Pdg des Transports Montbrisonnais.

Crédit photo DR

Manuel Gomes, Pdg des Transports Montbrisonnais, est désolé. En effet, ce transporteur engagé pour la cause environnementale, détenteur du label CO2, regrette que l'initiative Objectif CO2 semble être classée sans suites... Les chargés de mission n'ayant pas été reconduits dans leurs fonctions, qui va encourager les transporteurs dans cette démarche ?

"En 2016, les Transports Montbrisonnais ont eu le privilège d’être la première PME de la Loire à obtenir le label CO2, qui récompense les sociétés de transport les plus respectueuses de l’environnement. Mais depuis cette année, l’Ademe n’a pas reconduit le financement des chargés d’affaires de l’AFT qui accompagnent les entreprises dans cette initiative, et n’en a avisé personne ! Or ce sont ces chargés de mission qui poussent les entreprises à entrer dans une démarche de réduction du CO2, analysent leurs dossiers, donnent le feu vert pour se présenter à la commission d’audit de l’Ademe ou leur conseillent d’améliorer leurs résultats avant de se présenter. Ce sont eux qui aident à constituer un dossier complet pour présenter le label…

Transporteur et citoyen

Pour notre part nous avions déjà une charte, des pratiques installées et des résultats. Les chargés de mission sont venus deux fois avant la visite de l’auditeur pour éplucher les chiffres et nous aider à finaliser notre candidature. Nous avons obtenu le label pour trois ans. En 2019, nous ne savons pas si nous serons à nouveau audités, car nous n’avons aucune information de l’Ademe. De toute façon, cela ne changera rien à la continuité de nos démarches environnementales. Avant d’être un chef d’entreprise, je suis un citoyen qui se préoccupe des générations futures… Mais qu’en est-il pour tous les transporteurs qu’il reste à convaincre ? Qu’en est-il de la charte et du label CO2 ? Freiner le réchauffement climatique n’est-il plus une priorité ? On n’en sait rien. En tous les cas, les chargés de mission ont un rôle capital pour faire évoluer les mentalités et les pratiques. Et ce silence n’est pas un bon signal envoyé aux entreprises et aux citoyens."
 

Repères

• Siège : Montbrison (42)

• CA 2017 : 3,7 M€

• Effectif : 44 personnes dont 35 conducteurs

• Parc : 35 véhicules moteurs

• Activités : BTP, métallurgie, divers

Auteur

  • Florence Roux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format