Menu
S'identifier

Transports Franck Viguié : "Les clients sont tendus, ils en ont marre qu’on leur demande toujours plus"

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 10.04.2018 | Dernière Mise à jour : 10.04.2018

Franck Viguié, dirigeant, Transports Franck Viguié.

Crédit photo DR

Les Transports Franck Viguié sont situés dans l'Aveyron. Leur dirigeant, Franck Viguié, expose son ressenti quant à l'éventualité d'une nouvelle écotaxe et à la répercussion de celle-ci sur les coûts pour le client et l'entreprise. Il exprime également son avis sur le diesel, et la mauvaise image dont il est victime actuellement.

"Le début de l’année 2018 a commencé très fort et cela a tendance à continuer. Nous enregistrons une augmentation de 15 % d’activité par rapport à la même période, l’année dernière. C’est une bonne chose comparativement au mois de mai, qui s’annonce compliqué. Mais globalement, la tendance est bonne, il y a de l’activité.

Nous sommes bien sûr toujours concurrencés mais nous évoluons sur une niche, donc nous ne sommes pas non plus trop touchés. Nous travaillons avec des clients de longue date et entretenons une relation de confiance.

Des investissements humains et matériels

Cette activité forte se traduit par des investissements humains et matériels dans le développement de l’entreprise. Nous avons recruté trois conducteurs supplémentaires et acheté deux véhicules depuis le début de l’année.

Au niveau des questions politiques, nous essayons de nous adapter au mieux aux différentes annonces. Par exemple, s’il doit y avoir une écotaxe, nous ferons en fonction car nous n’avons pas vraiment le choix. Ce sera à nous de travailler avec nos clients pour essayer de le répercuter sur la facture. Ce n’est pas chose facile. Les clients sont tendus, ils en ont marre qu’on leur demande toujours plus. Le problème étant qu’on leur demande plus, mais pas pour augmenter nos marges, simplement pour les maintenir.

Haro sur le diesel

Par ailleurs, je déplore ce haro sur le diesel qui perturbe beaucoup. Son prix qui augmente, son image de carburant polluant alors que d’énormes progrès ont été effectués, notamment du côté des constructeurs, en termes de consommation. J’ai 75 % de mon parc en Euro VI, je trouve que nous devrions être plus aidés à ce niveau-là.

Côté RH, nous sommes une entreprise familiale qui a un rapport très proche avec les salariés. Ils ont une bonne complémentarité, du bon matériel. Nous n’avons pas beaucoup de turnover car nos équipes sont satisfaites."
 

Repères

  • Siège : Villefranche-de-Rouergue (12)
  • CA 2016 : 2,8 M€
  • Effectif : 23 salariés
  • Parc : 20 moteurs
  • Activités : Marchandise générale, marchandise de menuiserie

 

Auteur

  • Mathias Blanchard

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format