Menu
S'identifier

Transports Diguet-Clémot : "Les difficultés de recrutement vont devenir un réel problème"

Indicateurs | publié le : 21.09.2021 | Dernière Mise à jour : 22.09.2021

Stéphane Clémot, gérant des transports Diguet-Clémot (Maine-et-Loire).

Crédit photo DR

Pour Stéphane Clémot, gérant des transports Diguet-Clémot, l'activité bat son plein. Dans la région d'Angers, en Maine-et-Loire, sa société bénéficie de l'attractivité du territoire et il a le sentiment que la crise sanitaire est dernière nous. Cependant, la pénurie de conducteurs, quant à elle, est bien présente, et il doit faire face à trois départs en retraite.

"Après une très bonne année 2020 et une croissance annuelle de 3 %, nous clôturons nos bilans fin septembre avec un chiffre d’affaires de 6,5 millions d’euros, en progression de 8 points comparé au précédent bilan. Et la fin de l’année s’annonce bien. Étant notamment positionnés sur le transport de plantes, le mois d’octobre est correct avec la Toussaint. Puis, en décembre, l’activité ne devrait pas faiblir grâce au transport d’huîtres. Par ailleurs, nous sommes situés dans une zone industrielle où la place vient à manquer.

Attractivité du territoire

À terme, ce sont 400 emplois qui seront pourvus pour une ville de 8 000 habitants. Ce qui est bon signe. Nous pouvons également compter sur l’attractivité du territoire avec Angers, qui vient se hisser en haut des classements des villes où il fait bon vivre. Par ailleurs, nous avons le sentiment que la crise sanitaire est derrière nous.

Les entreprises vont bien, le travail est là, le bâtiment se porte bien, les Français consomment et n’ont jamais autant épargné… Mais, avec le Covid, la situation peut changer du jour au lendemain. Et il est d’autant moins facile de se projeter que le contexte actuel est marqué par une pénurie de conducteurs.

Des conséquences sur toute l’économie

En prévision de trois départs à la retraite, nous cherchons des candidats mais ils sont rares, et certains n’ont plus la valeur du travail ! Des transporteurs avec de grosses flottes ont même anticipé cette problématique en lançant leurs propres formations. Mais les difficultés de recrutement perdurent et vont devenir un réel problème à l’avenir. Et s’il n’y a pas de moyens pour assurer le transport de marchandises, cette situation aura des conséquences sur toute l’économie. Ça coincera tôt ou tard."
 

Repères

• Siège : Montfort (49)

• CA 2020 : 6,5 millions d’euros

• Effectif : 50 salariés

• Parc : 45 moteurs

• Activité : transport de marchandises palettisées

Auteur

  • Florence Falvy

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format