Menu
S'identifier

Le témoin de la semaine

Transport Manon Express : "j’ai dû abandonner ou refuser des contrats par manque de main-d’œuvre"

Indicateurs | publié le : 26.06.2019 | Dernière Mise à jour : 26.06.2019

Jérôme Coulange, dirigeant de Transport Manon Express.

Crédit photo DR

Jérôme Coulange, dirigeant de Transport Manon Express est, lui aussi, confronté à la pénurie de main-d'oeuvre. Cet été, il prendra le volant car il ne peut pas se permettre de fermer l'entreprise. Côté activité, il parviens à maintenir le chiffre d'affaires.

"On arrive à tout maintenir, le chiffre d’affaires, le parc et les effectifs. Mais j’ai dû abandonner ou refuser des contrats par manque de main-d’œuvre. Je ne sais plus comment valoriser le métier. On cherche des candidats pour faire du grand régional, l’activité principale pour nous, mais personne ne se présente ou alors les conducteurs ne restent pas. L’activité économique repart mais je ne trouve pas de conducteurs. Et même sur les réseaux sociaux, ça ne "mord" plus.

Et pourtant, ils travailleraient dans de bonnes conditions. Même en grand régional, les conducteurs travaillent entre 40 et 42 heures par semaine et ils peuvent rentrer chez eux tous les soirs, avoir une vie de famille. Le matériel est confortable, les salaires sont corrects.

L'activité a évolué

L’entreprise se porte bien et je reste positif. Malgré tout, je suis inquiet pour l’avenir. Mes chauffeurs vieillissent et je ne sais pas si je pourrai les remplacer. Moi-même, je ne peux pas me permettre de ne pas conduire et je sais déjà que les congés d’été seront abrégés. Je ne peux pas me permettre non plus de fermer.

L’activité a évolué. Désormais, je ne fais quasiment plus d’activité en plus de 3,45 tonnes car la concurrence étrangère a pris ce marché. Je travaille plutôt avec des porteurs de 12 et 19 tonnes. J’ai maintenu les contrats dont la marge est la plus importante. La baisse du prix du carburant nous a aidés mais la reprise à la hausse s’ajoute aux autres difficultés sachant qu’on n’arrive pas à augmenter nos prix malgré la pénurie de main-d’œuvre."

 

Repères

• Siège : Cosnac (19)

• CA 2018 : 1,6 M€

• Effectif total : 25 salariés dont 24 conducteurs

• Parc : 28 moteurs

• Activités : grand régional, express

 

Auteur

  • Silvia Le Goff

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format