Menu
S'identifier

Transport exceptionnel, manutention... AltéAd se place sous protection de l’administration judicaire

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 03.06.2019 | Dernière Mise à jour : 03.06.2019

AltéAd est l’un des fleurons du transport exceptionnel et du levage manutention dans l’Hexagone.

Crédit photo AltéAd

C’est l’un des poids lourds du transport exceptionnel et du levage manutention en Europe. Le groupe nantais AltéAd a engagé une procédure pour se placer sous la protection de l’administration judiciaire. Il emploie au total 2 300 salariés.

La défaillance n’est pas anecdotique. Elle touche AltéAd, un groupe qui emploie près de 2 300 salariés. C’est la raison pour laquelle l’entreprise fondée par Jean-François Torres en 2005 a été placée sous la tutelle du CIRI (Comité interministériel de restructuration industrielle), organisme rattaché à Bercy qui accompagne les entreprises (d’envergure) en proie à des difficultés financières.

Depuis le 27 mai, ses 25 filiales auraient fait l’objet d’une procédure collective sur une décision du tribunal de commerce de Paris, dans le but d’obtenir une période d’observation. AltéAd est l’un des fleurons du transport exceptionnel et du levage manutention dans l’Hexagone. Il est le premier transporteur de pâles éoliennes en Europe, activité qui lui génère le quart de son chiffre d’affaires (245 ​​​​​​ M€).

Le groupe opère dans l’industrie, l’aéronautique/défense, le BTP et les infrastructures, l’énergie et l’environnement, la bureautique et les distributeurs automatiques, la santé et la recherche. Il propose des prestations de logistique et de distribution spécialisée, d’emballage industriel, de transport (taut, plateau, transport avec bras de grue et sur-mesure), d’exceptionnel, de levage et manutention ainsi que d’installations et de services aux industries.

Une force de 400 tracteurs et 800 ​​​​​​​​​​​​​​remorques

Altéad détient une force de 400 ​​​​​​​tracteurs et 800 ​​​​​​​remorques pour le transport exceptionnel et de 250 grues mobiles pour le levage manutention. Le groupe basé à Carquefou (44) exploite un réseau de 30 agences. Il possède des filiales en Belgique, au Maroc, au Congo et au Cameroun et dispose d’implantations dans les principaux ports européens.

Le fondateur-dirigeant d’AltéAd a quitté ses fonctions. Une équipe de transition a pris le relais avec l’objectif de céder le groupe. Les candidats à la reprise ont jusqu’au 21 juin pour déposer leur offre. Depuis 2016, AltéAd a ouvert son capital au fonds d’investissement L-GAM. Selon certaines sources, des entreprises de levage manutention comme Foselev, Mediaco et le groupe Dufour seraient sur les rangs.

 

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format