Menu
S'identifier

Transport d’animaux vivants : Herta élabore un guide de bonnes pratiques

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 24.09.2021 | Dernière Mise à jour : 24.09.2021

Pour les Transports Lelandais, qui ont participé à l’élaboration de ce guide, ce travail a été l'occasion de valoriser leur métier.

Crédit photo Transports Lelandais

Herta vient de publier un guide de bonnes pratiques pour le transport des porcs vivants. L’objectif est d’encadrer le transport de bout en bout de la chaîne en mettant l’accent sur la protection des conducteurs, le bien-être animal et la préservation de la biosécurité des élevages porcins.

A l’occasion du salon Space 2021 qui s’est tenu du 14 au 16 septembre derniers à Rennes, Herta a présenté un guide de bonnes pratiques pour le transport des porcs vivants. Elaboré avec ses partenaires Porc Armor Evolution, qui regroupe 600 adhérents commercialisant 2 millions de porcs chaque année, les Transports Lelandais et Abera, abatteur-découpeur de 1,3 million de porcs par an, ce guide met notamment l’accent sur la protection des conducteurs. "Les chauffeurs effectuent une mission difficile et parfois dans des conditions particulièrement complexes pour leur sécurité", précise le communiqué de presse. 

Une chaîne auditée

Si l’objectif est d’encadrer les pratiques de transport des porcs charcutiers issus des élevages des partenaires d’Herta, l’idée est aussi de balayer l’ensemble de la chaîne en favorisant le bien-être animal et la préservation de la biosécurité face aux risques d’épizooties (épidémie qui frappe les animaux) "et plus particulièrement face à la fièvre porcine africaine de nouveau active sur le sol européen", indique Herta.

Côté calendrier, le déploiement et l’application de ce guide se feront entre fin 2021 et fin 2023. Ainsi, "d’ici la fin de cette période, 100 % des élevages certifiés Filière Préférence, 100 % des sociétés de transport, 100% des chauffeurs et 100 % des abattoirs auront été audités", indique le document.

Un maillon discret

Pour les Transports Lelandais, qui ont participé à l’élaboration du guide, ce travail a été l'occasion de faire connaitre leur métier. "Les entreprises spécialisées dans le transport d’animaux vivants sont de petites structures d’une vingtaine de camions grand maximum. Par le passé, nous sommes restés un maillon discret de la chaîne de valeur mais grâce à l’initiative d’Herta, nous avons l’opportunité de valoriser notre travail et de faire connaître enfin nos bonnes pratiques. Cela nous permet aussi de nous remettre en question pour améliorer en permanence la qualité de nos services, les conditions de travail de nos chauffeurs, et bien entendu le bien-être animal", estime Nancy Le Febvrier, cogérante des Transports Lelandais, qui comptent 27 collaborateurs, 17 bétaillères et ont parcouru 2,5 millions de kilomètres en 2020.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format