Menu
S'identifier

Trans-Agri et Établissements Granger : "Être à la tête de deux entités nous a ouvert quelques portes..."

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 06.06.2018 | Dernière Mise à jour : 06.06.2018

Henri et Jean-Guy Cottinet, DG et directeur d’exploitation de Trans-Agri et des Établissements Granger.

Crédit photo DR

Trans-Agri et les Établissements Granger se portent au mieux. D'une part l'intégration des Établissements Granger a ramené de l'activité et de nouveaux clients pour la nouvelle structure, et d'autre part les clients sont plutôt en croissance et l'offre ainsi que la demande au beau fixe.

"En trois ans, l’activité est bien repartie grâce à la croissance de nos clients. Nous nous sommes développés avec le rachat des Établissements Granger, une entreprise spécialisée dans le transport de marchandise industrielle, avec une partie logistique. Nous avons récupéré les clients de cette société mais nous n’avons pas développé de nouveaux marchés. Pourtant, l’opportunité se présente, puisque davantage de chargeurs cherchent des véhicules, mais comme beaucoup de nos confrères, nous sommes malheureusement confrontés au manque de conducteurs. Pour attirer les chauffeurs, nous commençons tout juste à développer une stratégie avec l’Aftral, qui établit les mesures que nous pourrions mettre en place.

Investissements passés et à venir

L’offre et la demande nous étant favorables, nous voyons l’avenir sereinement. La livraison de nutrition animale représente 35 % de notre chiffre, le reste provient de l’industrie. Être à la tête de deux entités nous a ouvert quelques portes puisque davantage d’industriels nous appellent grâce aux Établissements Granger.

À l’origine, seule une petite partie de nos activités était confrontée à la concurrence étrangère. Nous remarquons désormais que les clients qui y avaient recours font de plus en plus souvent marche arrière. Ils préfèrent payer un peu plus pour être assurés d’une qualité supplémentaire. Et le nombre accru de contrôles de cabotage a probablement aussi joué un rôle.

À la demande de notre plus gros chargeur, il y a un an, nous avons investi pour remplacer sept de nos véhicules par des camions beaucoup plus légers. Nous avons récemment investi également pour agrandir notre parking et notre bâtiment de stockage, qui mesure désormais 6 800 m2. Nous prévoyons en outre une station de lavage pour 2019."
 

  • Siège : Viriville (38)
  • CA 2017 : 5,5 M€
  • Effectif : 55 salariés, dont 44 chauffeurs
  • Parc : 40 moteurs
  • Activités : agroalimentaire, industriel

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format