Menu
S'identifier

le témoin de la semaine

TMH : "Il nous faut respecter un cahier des charges draconien vis-à-vis des assurances"

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 20.11.2018 | Dernière Mise à jour : 21.11.2018

Frédéric Flock, P-dg de TMH (95).

Crédit photo DR

La société TMH est spécialisée dans le transport d'œuvres d'art et de produits à haute valeur ajoutée. Ce marché est particulier du point de vue commercial comme du point de vue des prix. Même lorsqu'une œuvre est cotée, le prix de la prestation transport paraît toujours trop élevé malgré un cahier des charges draconien.

"Notre CA affiche une progression de plus de 16 %, puisque nous avions atteint 860 K€ l’année précédente. La réputation est particulièrement importante dans le domaine du transport d’œuvres d’art car il est pratiquement impossible d’user de méthodes commerciales classiques pour espérer gagner des parts de marché. Il est en revanche toujours possible de conquérir de nouveaux marchés en répondant à des appels d’offres. Nous venons d’en remporter un auprès du musée des Armées ; il porte sur une durée d’une année.

Maintenir la qualité de service

Au quotidien, il demeure difficile de convaincre une partie de la clientèle de payer nos services au juste prix. Même lorsqu’une œuvre affiche une cote élevée, il arrive que le coût de la prestation associée au transport apparaisse comme disproportionné. Pour certaines missions, nous sommes parfois mis en concurrence avec des acteurs internationaux qui ne sont pourtant pas en mesure de garantir un service équivalent. In fine, le client décide et il nous revient de prendre nos responsabilités en ne perdant jamais de vue qu’il nous faut respecter un cahier des charges draconien vis-à-vis des assurances.

Bien que le recours à des intérimaires se soit répandu dans la profession, nous nous y refusons. Afin de pérenniser notre développement, nous sommes en train de préparer le recrutement puis la formation par notre équipe de deux personnes supplémentaires qui nous permettront de maintenir la qualité de notre service."

REPÈRES

  • Siège : Saint-Ouen-l’Aumône (95)
  • CA prévisionnel 2018 : 1 M€ (au 30/09)
  • Effectif : 8 salariés (dont 4 conducteurs)
  • Parc : 6 dont 5 moteurs
  • Activité : transport d’œuvres d’art et de produits à haute valeur ajoutée.

Auteur

  • ANTOiNE Dufeu    

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format