Menu
S'identifier

Sogarpac : "Nous avions une double responsabilité : conserver nos clients, mais aussi faire rouler les conducteurs"

Indicateurs | publié le : 24.06.2020 | Dernière Mise à jour : 24.06.2020

Cyril Gardien, directeur général adjoint de Sogarparc.

Crédit photo DR

Sogarpac, entreprise de transport située dans le Pas-de-Calais, avait heureusement réalisé un bon premier trimestre cette année. Mais tous les secteurs ne sont pas au beau fixe, comme le secteur automobile. Cyril Gardien, directeur général adjoint, a malgré tout veillé à faire travailler ses conducteurs au maximum pendant la crise sanitiare.

"Le niveau d’activité est en croissance après une chute de près de 50 % fin mars-début avril. Nous sommes ainsi en reconquête pour retrouver le même niveau qu’avant la période de crise sanitaire, à près de 85 % aujourd’hui. Les volumes de marchandises générales sont bien repartis. En revanche, nous sommes pénalisés par l’activité automobile, qui représente un quart de notre chiffre d’affaires et qui peine à redémarrer.

Activité partielle

Nous avions heureusement réalisé un bon premier trimestre, à + 10 %, et nous espérons que nous ne serons pas trop impactés sur toute l’année. Quelques conducteurs, qui roulent pour cette filière, restent encore en activité partielle. L’État a réduit la prise en charge de ce dispositif mais nous ne demandons qu’à les faire travailler ! 

Pendant la crise sanitaire, nous avions une double responsabilité : conserver nos clients en répondant à leur demande, mais aussi faire rouler les conducteurs au maximum car, en activité partielle, ils auraient touché un revenu mensuel de 1 250 €. 

Faire découvrir le secteur

Nous avons toujours défendu nos métiers et essayons de les valoriser. C’est dans cet esprit que nous avons rejoint la Charte des ambassadeurs de l’emploi du transport et que nous multiplions les actions, comme mettre en place une charte du conducteur en interne pour améliorer l’image du métier. Nous proposons aussi davantage de portes ouvertes pour faire découvrir le secteur. Il a fallu une crise pour que l’opinion publique prenne conscience de l’importance des transporteurs sur le terrain, et on aimerait que cette considération perdure. Mais ces derniers jours, des conducteurs m’ont confié avoir rencontré des difficultés pendant leurs déplacements. On dirait que les gens oublient vite…"

 

Repères

• Siège : Beaumetz-lès-Loges (62)

• CA 2019 : 13,4 M€

• Effectif : 110 salariés

• Parc : 90 moteurs

• Activités : marchandises générales, transport de véhicules

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format