Menu
S'identifier

Si vous l’avez, c’est qu’un robot vous l’a apporté

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 08.11.2018 | Dernière Mise à jour : 08.11.2018

En Norvège, Posten Norge va utiliser des caissons autonomes pour effectuer des tournées dans un quartier résidentiel de Kongsberg, une ville située à 80 km d’Oslo.

Crédit photo Posten Norge

La Poste norvégienne envisage très sérieusement de remplacer ses postiers par des robots pour ses tournées non rentables. En Angleterre, la start-up Starship propose des livraisons par robots moyennant un abonnement mensuel, afin d’éviter les problèmes de livraisons ratées.

Les livraisons à l’aide de robots autonomes vont commencer à faire partie du paysage. En Norvège, Posten Norge va utiliser des caissons autonomes pour effectuer des tournées dans un quartier résidentiel de Kongsberg, une ville située à 80 km d’Oslo. Ce service pourrait être étendu à une plus vaste échelle si l’expérience se montre concluante. "Nous croyons très fortement à l’avenir des engins de livraison autonome ainsi qu’à des applications rentables pour le court et long terme pour une société logistique telle que la notre", déclare Tone Wille, le PDG de Posten Norge.

Des économies sur les coûts d’exploitation

Pas besoin d’un postier pour marcher à côté du robot, comme l’expérimente DHL en Allemagne ou la Poste française, notamment à Rueil-Malmaison (92). Le robot roulant se débrouille seul et c’est au client de faire un (petit) effort. "Dans certains endroits, le nouveau robot pourrait remplacer la boîte aux lettres que nous connaissons aujourd'hui", explique la Poste norvégienne. Les clients sont avertis par le biais d’une application lorsque le robot apporte leur courrier. Libre à eux de sortir de leur domicile pour venir récupérer leur lettre (ou colis), en ouvrant un tiroir du robot à l’aide d’un code dédié. En cas d’absence, il est possible de repousser la livraison à plus tard.

Les robots, d’une capacité d’environ 1 m3, se déplacent à une vitesse volontairement réduite de 6 km/h et peuvent livrer jusqu’à 100 foyers. Ils retournent ensuite au centre de distribution, où ils seront remplis pour les tournées du lendemain.

Pour la Poste norvégienne, l’usage des robots permettra de continuer à assurer sa mission de service public sans y perdre trop de plumes. Buddy Mobility explique ainsi que leur robot "permet à Norge Posten de réaliser des économies en termes de coûts d’exploitation, nécessaires pour compenser les pertes de revenus dues à la diminution considérable des volumes de courrier. Dans le même temps, le robot offre de nouvelles sources de revenus autour de la livraison de colis." 

Ce dernier principe est repris par la start-up d’origine estonienne Starship Technologies.  L’entreprise, financée notamment par Daimler, projette d’offrir des services de livraison par robots à domicile moyennant un abonnement d’environ 9 euros par mois.

Des livraisons présentées comme plus sûres

Les robots à six roues de Starship Technologies, de la taille d’un petit caisson, vont commencer par être déployés dans les semaines à venir à Milton Keynes, une ville nouvelle d’Angleterre située à 80 km au nord de Londres, puis dans la baie de San Francisco.

Des centaines de robots seront utilisés à cette fin, surveillée à distance par des opérateurs, ne serait-ce que pour éviter vol et dégradation (le caisson est lui-même équipé de caméras et de capteurs pour détecter et dissuader toute effraction).

En principe, les clients habitant les localités couvertes cochent le choix par robot lorsqu’ils effectuent leurs achats sur Internet, en indiquant le moment désiré pour la livraison. La start-up fait le pari que les clients friands de vente à distance préféreront payer un peu plus cher pour un service qui leur évite les vols de colis et les problèmes de livraison ratées.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format