Menu
S'identifier

Shopopop veut proposer la livraison collaborative sur toute la France

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 30.10.2018 | Dernière Mise à jour : 08.11.2018

Fondée à Nantes en 2016 par Johan Ricaut et Antoine Cheul (en photo), l’entreprise propose un nouveau modèle de livraison de proximité, en s’appuyant sur les flux de déplacements quotidiens des habitants pour assurer des livraisons à domicile.

Crédit photo GH

La plate-forme Shopopop, spécialisée dans la livraison de proximité, réalise une levée de fonds de 2 millions d’euros pour accélérer sa croissance et proposer son offre sur l’ensemble du territoire national.

La start-up française de livraison collaborative Shopopop vient de boucler un nouveau tour de table de 2 millions d’euros avec l’arrivée des fonds de l’Ouest Go Capital et West Web Valley, ainsi qu’une nouvelle participation des investisseurs historiques que sont Pays de Loire Participations (géré par Siparex) et Bamboo.

300 commerces partenaires

Fondée à Nantes en 2016 par Johan Ricaut et Antoine Cheul, l’entreprise propose un nouveau modèle de livraison de proximité, en s’appuyant sur les flux de déplacements quotidiens des habitants pour assurer des livraisons à domicile, selon le principe que tout quidam peut se transformer occasionnellement en livreur par le biais d’une application.

Aujourd’hui leader dans la livraison collaborative du drive, Shopopop collabore avec les principaux acteurs du marché en France (Leclerc, Super U, Intermarché, Auchan, Cora, etc.) et revendique plus de 300 commerces partenaires à Nantes, Rennes, Lyon, Saint-Nazaire, Angers, Bordeaux, Vannes, Caen, Toulouse, Saint-Etienne, Le Mans, Toulouse, Poitiers et bientôt Châteauroux.

Se défendant d’ubériser la livraison du dernier kilomètre, Shopopop préfère se positionner comme un fédérateur de communauté de particuliers "prêts à se rendre service", selon les termes d’Antoine Cheul. Les livreurs occasionnels sont jusqu’à présents localisés en régions, et effectuent leurs livraisons le plus souvent avec leurs véhicules personnels. Le montant des rémunérations (de 5 à 50 euros par livraison) est plafonné à 400 euros par mois pour ne pas en faire une véritable activité professionnelle.

Adresser tout le territoire national

La nouvelle levée de fonds doit permettre d’accélérer la croissance afin de proposer ce service de livraison collaborative sur l’ensemble du territoire national. "Nous pourrons ainsi devenir un acteur incontournable du marché de la Grande surface alimentaire. Nous pourrons également étendre les pilotes et partenariats sur de nouveaux marchés (grande surface spécialisée, textile, fleuristes) et renforcer nos équipes", explique Johan Ricaut.

"Shopopop va permettre de développer significativement l’activité de livraison des grandes surfaces en multipliant, grâce à sa communauté, les créneaux de livraison tout en maîtrisant les coûts", justifie pour sa part Vladimir Bolze, directeur de participations chez West Web Valley. Les prochaines grosses villes visées sont Lille, Nancy et Marseille.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format