Menu
S'identifier

Santé et sécurité au travail : une convention pour mieux embaucher dans le transport et la logistique

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 10.01.2018 | Dernière Mise à jour : 10.01.2018

Parmi les 5 signataires de la convention de partenariat : Philippe Thiercelin, Président régional de la Chambre syndicale du déménagements, et François Blanchard, Ingénieur conseil régional de la Cramif.

Crédit photo DR

Un quart des accidents du travail concerne les salariés ayant moins d’un an d’ancienneté. La Caisse régionale d’assurance maladie d’Île-de-France et les organisations professionnelles du transport et de la logistique viennent de signer une convention visant une meilleure prise en charge des jeunes et des nouvelles recrues en matière de santé et de sécurité au travail.

Agir ensemble pour une meilleure prise en charge de la santé et la sécurité au travail lors de l’arrivée des jeunes et nouvelles recrues en milieu professionnel, c’est l’objet de la convention conclue pour 3 ans entre la Caisse régionale d’assurance maladie d’Île-de-France (Cramif) et les organisations professionnelles du transport et de la logistique. La Cramif a ainsi reçu le 18 décembre la délégation régionale de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR), l’Union professionnelle des entreprises de transport et de logistique de France (TLF), le Syndicat national des transports légers (SNTL) et la Chambre syndicale du déménagement (CSD).

La signature de la convention de partenariat "Promotion de Synergie Accueil auprès des entreprises du secteur Transport et de la Logistique" s’inscrit dans le cadre de l’action nationale lancée en 2014 par la branche Assurance Maladie Risques professionnels (AT-MP) auprès des très petites entreprises (TPE) du secteur du transport.

Une sinistralité élevée dans le secteur

Dans un contexte où 5% de la masse salariale des TPE contribue à cotiser à l'indemnisation des victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles, un quart des accidents du travail concerne des salariés ayant moins d’un an d’ancienneté dans l’entreprise. Et près de 15 % des accidents graves et mortels surviennent au cours des trois premiers mois d'activité.

Les jeunes et les nouveaux embauchés ont environ 50 % plus d’accidents que la moyenne des salariés et sont donc plus vulnérables.

Des outils et une formation à disposition

L’employeur doit organiser leur intégration axée sur la formation et l’accueil. Les outils "Synergie Accueil Logistique" ou "Transport routier de marchandises", édités par l’INRS (l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles), sont destinés à aider les personnes chargées de l’accueil d’un nouvel arrivant à mettre en place des actions d’information, de formation ou de prévention en matière de santé et de sécurité au travail au travers de planches de dessins illustrant des situations de travail.

Une formation liée aux risques professionnels est également dispensée par la Cramif pour "Acquérir les compétences en prévention dans sa fonction de tuteur en santé au travail".

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format