Menu
S'identifier

Réglementation sociale dans le transport : le dialogue social reprendra début 2020

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 17.12.2019 | Dernière Mise à jour : 18.12.2019

Christian Cottaz, secrétaire général adjoint de la CFDT Route, Patrice Clos, secrétaire général de FO transports , Patrick Blaise, secrétaire général de la CFDT Transports, Thierry Douine, secrétaire général de la CFTC Transports et Guillaume Cadart, conseiller fédéral de la CFTC.

Crédit photo DR

Lors la journée d’action qu’ils avaient lancée le 16 décembre, les syndicats CFDT, la CFTC, la CFE-CGC, FO et la CGT transports ont été reçus par les organisations patronales. Les diverses négociations reprendront en début d’année mais les syndicats restent prudents.

La CFDT, FO, la CFTC, la CFE-CGC et la CGT transports avaient appelé à la grève le 16 décembre pour réclamer un 13e  mois conventionnel, la pérennisation du congé de fin d’activité (CFA) à 57 ans ou encore de meilleures conditions de travail et de salaire. Plusieurs actions sous forme de rassemblements et de blocages ont été menées dans diverses régions. Les fédérations FNTR, TLF et OTRE, qui ont reçu les syndicats, ont cherché à renouer le dialogue à partir de début 2020 alors que les syndicats boycottaient toutes négociations depuis début octobre. Ceci pour protester contre le retard d’extension des accords paraphés par la branche, notamment ceux qui créent la CPPNI (Commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation), toutes les négociations devant désormais avoir lieu au sein de ce dispositif.

Vigilance des syndicats

La CFDT a annoncé reprendre les négociations à partir du mois de janvier mais prévient qu’en absence de suite favorable à ses revendications, elle mobilisera "massivement" dès le mois de mars. La CFTC demande de son côté que les "conditions d’un dialogue social de qualité et de productivité soient réunies" début 2020. Dans le cas contraire, elle passera "par des méthodes différentes que celles [du 16 décembre] pour se faire entendre".

CFA, NAO 2020 et 13e mois

Au cours de la réunion entre les partenaires sociaux du 16 décembre, la question du CFA a été abordé. Aucune organisation patronale n’envisage de dénoncer le dispositif et la FNTR et TLF souhaitent le renégocier dans le cadre du déroulement de fin de carrière, souligne la CFDT. Dès le 5 décembre, FO et CGT Transports s’étaient joints à l’appel à la grève illimitée interprofessionnelle pour protester contre la réforme des retraites, en particulier contre la suppression des régimes spéciaux, le CFA se retrouvant ainsi menacé. Sur le 13e mois conventionnel, TLF s’est dite ouverte à la négociation dans la logistique, annonce la CFDT. En revanche, la FNTR et l'OTRE ne disposent pas de mandats pour le moment. Concernant les NAO 2020, l’ensemble des OP iront chercher les mandats pour ouvrir les négociations dès le début d’année.

Auteur

  • Gwenaëlle Ily

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format